Votre Hotel : France   Paris IdF   Provence-Cote d'Azur   Val de Loire Atlantique
Aquitaine   Pyrénées-Languedoc   Bretagne   Normandie   Les Alpes
Europe   Italie   Espagne Portugal   Grèce   Allemagne   Royaume-Uni
 
Istanbul  Athenes  Rome  Venise  Florence  Sicile  Barcelone  Madrid  Paris  Nice 

La Grèce

Vous etes ICI : Accueil > Grèce 
 
Réservez votre hôtel :    Athènes      Iles Grecques     
 
La Grèce est un des pays les plus connus du monde et des plus recherchés par les touristes. L'Antiquité Grecque est en effet à la base de la civilisation occidentale.
 
Les Météores
 
Le pays et l'ancien Monde Héllènistique possède un patrimoine culturel, artistique et géographique inégalable.
 
La montagne est omniprésente et la mer est souvent proche en Grèce, des ascensions rapides permettent souvent de découvrir de splendides panoramas grâce à la luminosité du ciel grec.
 
Le pays se caractérise également par ses multiples îles très appréciées par les touristes du monde entier.
 
L'Histoire du pays remonte à la plus haute antiquité.
 
Elle commence prés de 3000 ans avant J-C, la période la plus glorieuse est le Vème siècle avant J-C: le siècle de Périclès.
 
A la fin du IVème siècle avant JC, Alexandre le Grand conquiert l'Empire Perse, une bonne partie de l'Asie occidentale et l'Egypte, ces régions s'imprègnent alors de la Civilisation Héllènistique.
 
                                                                                    Les Météores

 
Toute cette zone d'influence grecque est ensuite conquise par les Romains, l'Empire Romain (Byzance) subsiste jusqu'au milieu du XVème siècle, il s'effondre devant les Turcs qui constituent alors l'Empire Ottoman.
 
La Grèce comporte de nombreux sites à visiter, le plus important est Athènes, dans les environs de la capitale, Eleusis et Delphes sont également significatifs. On peut aussi découvrir le Péloponnèse et Olympie.
 
Le pays comporte aussi de nombreuses îles: les îles Ioniennes avec Corfou sur la mer Adriatique, les îles de la mer Egée qui ont des noms trés évocateurs: Samos, Chios, Lesbos, Délos, les îles du Dodecanèse et Rhodes, et enfin l'île de Crète, la plus importante de toutes.
 
Enfin, sur la rive orientale de la mer Egée, on peut découvrir l'Asie mineure avec l'Ionie et Pergame, qui ont longtemps fait partie du monde grec (elles sont maintenant en Turquie).
 

Réservez votre   Hotel en Grèce et en Turquie         Hotel en Italie et dans les autres Hotels en Europe

     Avec Google

 
L'Italie     Alpes Italiennes     Venise     Grand Canal de Venise     Florence     La Toscane Rome  
 
Gênes et la Ligurie     La Riviera du Ponant     La Riviera du Levant     Cinque Terre     La Spezia & Golfe des Poètes
 
Côte d'Azur et Riviera Italienne     La Provence Antique     La Grèce     La Grèce et son histoire       L'Espagne     L'Andalousie

Achetez des livres sur :     L'Italie     Rome et l'Empire Romain     La Civilisation et la Société Romaine           L'époque Gallo-Romaine
Archéologie et Cartographie de la Gaule             La Grèce et le monde Héllènistique    L'Asie Mineure et la Turquie



Hotel en Grèce     Hotel en Italie     Hotel dans les Alpes     Hotel en Espagne     Hotel en Allemagne     Hotel aux Etats-Unis     Hotel en Asie    Autres Pays
Choisissez votre Hôtel dans une des principales régions de la Grèce :
Athènes    Iles Grecques    Grèce Centrale    Attique    Iles des Cyclades    Péloponnèse    Thessalie    Iles de l'Egée du Nord et Est
Dodécanèse   Corfou   Epire   Macédoine   Thrace   Ile de Crète       Chypre    Turquie    Istanbul   Liban    Israël    Jordanie    Egypte



Grèce
de Guide Voir -    ISBN : 2012445756

Du Péloponnèse à la Thrace, découvrez les sites remarquables ou insolites de la Grèce tout en images.
- région par région, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés, des propositions d'excursions.
- « Pas à pas », des plans de ville ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer et explorer les différents quartiers d'Athènes : Pláka, Monastiráki…
- De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur du monastère de Dafní et des Météores, ainsi que des reconstitutions de principaux sites antiques : Olympie, Mycènes, Delphes…






Iles Grecques
de Guide Voir -    ISBN : 2012443710

Des îles Ioniennes à la Crète, découvrez les sites remarquables ou insolites des îles grecques tout en images.
- Île par île, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés
- « Pas à pas », des plans de ville ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer et explorer la vieille ville de Corfou ou celle de Rhodes…
- De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur du monastère de Néa Moní à Chíos, du palais des grands maîtres à Rhodes, du temple d'Aphaia à Égine…





Géographie de la Grèce

La Grèce compte prés de onze millions d'habitants dont plus de trois millions pour la seule agglomération d'Athènes, la seconde ville du pays est Thessalonique (l'ancienne Salonique) qui compte un million d'habitants. Le pays est bordé par la mer Adriatique à l'ouest, la mer Egée à l'est et la mer Méditerranée au sud. Les pays frontaliers sont l'Albanie, la République de Macédoine et la Bulgarie au nord et la partie européenne de la Turquie au nord-est.
La Grèce et ses îles présentent un ensemble de reliefs et paysages diversifiés qui en font un des pays les plus beaux et les plus touristiques de la planète. En contrepartie, le pays a peu de ressources agricoles ou minières et sur le plan économique, il est plutôt déshérité.
La Grèce se situe à l'extémité sud de la peninsule balkanique. Sa superficie est d'environ 130000 km2, répartis entre la Grèce continentale, qui est montagneuse, et de nombreuses îles réparties dans la mer méditerranée et la mer Egée, de là vient l'autre caractéristique dominante du pays, la longueur des côtes, elle s'étendent sur plus de 15000 km.

Carte physique des Balkans
Carte physique des Balkans (1908)
Cette carte permet a été établie alors que la Turquie s'étendait sur une bonne partie des Balkans, au nord de la Grèce.

Le pays est montagneux, 80% de sa surface est occupée par des montagnes, son point culminant est le Mont Parnasse qui s'élève à 2540 mètres d'altitude, le Mont Olympe atteint 2190 mètres. La chaîne du Pinde sépare le pays en deux parties. A l'ouest, les chaînes montagneuses se prolongent par les îles Ioniennes: Corfou, Céphalonie, Leucade, Zante, Ithaque. Cette partie du pays est relativement arrosée, mais les communications sont difficiles: l'Epire, l'Arcananie et l'Etolie sont restées longtemps enclavées. A l'est se trouvent les plaines de Macédoine et de Thessalie. Ce sont les petites régions autour d'Athènes: Béotie, île d'Eubée, presqu'île d'Attique qui ont joué un rôle important dans l'Antiquité.
La presqu'île du Péloponnèse (Morée sur la carte) est dotée de puissants massifs montagneux dans sa partie centrale, ils séparent l'Achaïe de l'Arcadie. Les plaines sont fertiles: Elide et Méssénie à l'ouest, Argolide à l'est et Laconie au sud.
Les îles de la mer Egée assurent la liaison avec l'Asie Mineure et l'Ionie. Certaines îles, comme Samos, Chios ou Rhodes en sont toutes proches. On compte prés de 10000 îles, 200 sont habitées toute l'année, leur nom évoque le soleil, la beauté et les vacances: Lesbos, Lemnos, Thésos, Samothrace, Délos, Naxos, .... De grandes îles: Crète, et dans le Dodécanèse, Rhodes, ferment le sud de la mer Egée.

La Grèce bénéficie d'un climat méditerranéen, l'hiver est assez court et l'été trés long avec des températures qui peuvent dépasser les 40° celsius. La végétation est caractéristique de la zone méditerranéenne. On y rencontre des pins, des résineux, des figuiers et surtout de nombreux oliviers au feuillage argenté. Il y a également des arbres fruitiers et de la vigne. Les fleurs sont omniprésentes et créent une atmosphère de gaîté.




Guides et Cartes sur la Grèce


Grèce continentale

de Guide du Routard --    ISBN : 201245285X

La Grèce a bien plus que ses ruines antiques à offrir à qui sait sortir des sentiers battus ! Laissez-vous conduire au hasard des chemins, fiez-vous à votre flair… Vous découvrirez alors tout le sens de la philoxénia, l'« hospitalité » grecque, dans le respect de la tradition. Et puis le routard Grèce continentale (avec les Îles Ioniennes) c'est toujours des adresses souvent introuvables ailleurs : grignoter quelques mezze en sirotant un ouzo sous l'ombre d'une tonnelle, dormir dans un xénonas de charme et sortir à bon prix ; des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus ; des infos remises à jour chaque année ; 45 cartes et plans détaillés.




Cartes sur la Grèce et les pays voisins

Grèce (Michelin)     Crète     Chypre     Turquie




Histoire de la Grèce

La Grèce Antique
L'Histoire de la Grèce antique est particulièrement riche. Elle commence prés de 3000 ans avant J-C, puis viennent la civilisation Minoenne (2700-1500 av J-C) et la civilisation Mycénienne (1500-1000 av J-C). La période suivante, du X au VIIIème siècle av J-C, manque de sources, cette période est qualifiée de Siècles obscurs. Elle est connue indirectement grâce aux poemes d'Homère qui vivait au VIIIème siècle avant J-C. Il raconte d'abord l'Iliade qui est le récit de la prise de Troie par les Grecs avec la ruse d'Ulysse pour prendre la ville : le Cheval de Troie. Homère raconte ensuite l'Odyssée d'Ulysse qui met dix ans à revenir auprés de sa femme, Pénélope. Du VIIIème au VIème siècle avant J-C les Grecs parcourent la Méditerranée et constituent un Empire avec la création de nombreuses villes (par exemple Marseille (Massilia) en Gaule) et la colonisation de régions entières comme la Sicile (surnommée la Grande Grèce).
La Grèce dans l'Antiquité
 
Au Vème siècle avant J-C les Grecs rentrent en conflit avec le roi des Perses et des Mèdes Darius I. La lutte d'Athènes contre les Perses a laissé de nombreux souvenirs: Marathon, les Thermopyles, Salamine. A l'issue de ces guerres Médiques, Athènes domine les autres cités Grecques et étend son influence sur la partie Ouest de l'Asie Mineure.
 
Athènes est dirigée par de grands hommes comme Périclès dans le cadre d'une vraie démocratie. Il fait construire l'Acropole, au dessus de la ville, avec le concours du sculpteur Phidias.
 
Bientot les dissensions s'installent entre les cités Grecques qui rentrent en lutte les unes contre les autres. C'est le début du déclin que met à profit le roi de Macédoine, Philippe, qui conquiert une bonne partie des cités Grecques à la suite de sa victoire de Chéronée en 338 avant J-C.
 
Le fils de Philippe est Alexandre le Grand qui conquiert en quelques années un immense Empire s'enfoncant profondément en Asie. Cet empire contribue à élargir l'influence de la Civilisation Grecque.

La Mythologie Grecque a marqué tout le monde Antique avec Jupiter (Zeus), Junon (Hera), Mercure (Hermes), Apollon, ....et des Héros (mi-homme mi-Dieux comme Hercule (Herakles) et ses célèbres douze travaux.
 
En savoir plus sur l'Histoire de la Grèce Antique

Philippe II de Macédoine et Alexandre le Grand
 
Au début du IIIème siècle avant J-C, la Macédoine et la Grèce rentrent en Guerre contre les Romains. Ceux-ci sont vainqueurs à Cynocéphales puis à Pydna. Macédoine et Grèce deviennent, en 146 av J-C, des Provinces de l'Empire Romain.
 
En 330 aprés J-C l’Empereur Constantin transfère la capitale de l’Empire romain à Constantinople. Plus tard l'Empire se scinde entre occident et orient, l’Empire romain d’Orient (également appelé Empire Byzantin) survit jusqu'en 1453, date de la chute de Constantinople devant les Turcs.

Voici des sites web de qualité sur l'Antiquité:

La Grece Antique       Perseus       Ancient Library       Antiquitas      

David Gill       Archeological Atlas of the Aegean       Histoire des Grecs de Victor Duruy

La Grèce moderne
Depuis le XVème siècle la Grèce faisait partie de l'Empire Ottoman. Les Grecs se sont révoltés contre les Turcs en mars 1821, ce soulèvement obtient le soutien de la Triple Alliance (France, Angleterre, Russie) qui inflige aux Turcs la défaite navale de Navarin (20 octobre 1827). La Turquie évacue le pays puis reconnait son indépendance par le Traité d'Andrinople en 1829. Le nouvel État ne comporte qu’une partie des territoires habités par les Grecs et la lutte pour la libération des régions restant contrôlées par les Turcs se poursuit. Les îles Ioniennes, qui dépendaient de Venise depuis quatre siècles, sont rattachées à la Grèce en 1864. C'est ensuite la Thessalie et une partie de l’Épire en 1881, la Crète, les îles de l’Égée orientale et la Macédoine en 1913 et la Thrace occidentale en 1919. Le Dodécanèse n'a été remis à la Grèce qu'après la Seconde Guerre mondiale.
La Grèce est membre de l'Union Européenne depuis 1981, sa monnaie est maintenant l'Euro (€).


Hôtels par régions de la Grèce :   Iles Grecques    Grèce Centrale    Attique    Iles des Cyclades    Péloponnèse    Thessalie   

Iles de l'Egée du Nord et Est Dodécanèse    Corfou    Epire    Macédoine    Thrace    Ile de Crète   






Athènes

Athènes se situe dans une cuvette au centre de l’Attique, elle est entourée par les monts Hymette (1026 mètres) à l’est, Pentélique (1109 mètres) et Parnès (1413 mètres) au nord et Egaleo (468 mètres) à l’ouest. Elle est bordée au sud par le golfe Saronique.
La ville d'Athènes est la capitale de la Grèce, elle symbolise à elle seule toute l'Histoire de la Grèce Antique. Sa renommée a traversé les siècles et les vicissitudes sans perdre de son éclat.
Prés d'Athènes se situe le port du Pirée, réalisé à l'initiative de Thémistocle au début du Vème siècle av J-C, en même temps que les longs murs qui joignaient Le Pirée à Athènes et assuraient la protection de l'ensemble.

Les Caryatides sur l'AcropoleAcropole et Parthénon
Bien que la ville ait été transformée à l'époque moderne, pour se remémorer ce grand passé, il suffit de tourner ses regards vers un site extraordinaire, l'Acropole (cf photo ci-dessous) qui comporte toujours le Parthénon, les Propylées, le Temple d'Athéna Niké et l'Erechttheion, avec les Caryatides (cf photo ci-contre). Il y a peu d'endroits au monde où sont rassemblés sur un espace aussi réduit (270 mètres sur 160) autant de chefs-d'oeuvre de l'architecture et de la sculpture. Ils ont été construits et réalisés dans la seconde moitié du Vème siècle av J-C, à l'époque de Périclès.
L'Acropole se situe sur une hauteur rocheuse à plus de 150 mètres d'altitude et domine le centre de la ville. Cet site naturel est difficile d'accés sauf sur le côté ouest, là où est située l'entrée. L'Acropole a été à la fois la citadelle et le centre religieux de la cité d'Athènes, les temples y ont été élevé pour honorer la déesse Athèna. A l'époque préhistorique, l'Acropole est une forteresse, le roi Mycénien d'Athènes y a son palais. Au début du Vème siècle, pendant les Guerres Médiques, la ville est dévastée et les sanctuaires de l'Acropole ont brûlé. Périclès fait édifier sur ce site un ensemble de constructions. Elles sont supervisées par le sculpteur Phidias. Les travaux ont commencé par la réalisation du Parthénon, entre 447 et 438 av J-C, ils se poursuivent avec celle des Propylées, de 437 à 432 av J-C, puis celle du Temple d'Athéna Niké, de 427 à 424 av J-C et enfin de l'Erechtheion, de 421 à 406 av J-C.
Athènes: l'Acropole et le Parthénon
Athènes: l'Acropole et le Parthénon

Le Parthénon est de style dorique avec quelques éléments ioniques, il est construit en marbre. La colonnade extérieure comporte huit colonnes sur la façade et dix-sept sur les côtés en longueur. A l'intérieur se trouvait, à l'origine, la statue d'Athéna Parthénos, sculptée par Phidias. La salle arrière abritait le trésor de la déesse Athéna et celui de l'état, c'est aussi à cet endroit qu'a été déposé le trésor de la Ligue de Délos, aprés son transfert de Délos à Athènes. Le décor sculpté du temple était remarquable, on y trouvait des scènes de la prise de Troie, de la Centauromachie, .... Beaucoup se trouvent maintenant au British Museum, à Londres.


Réservez votre Hotel à   Attique   Athènes (1)   Athènes (2)   Acropole d'Athènes   Sounion

et dans les îles proches d'Athènes : Egine    Poros    Iles Saroniques   

  Livres sur la Grèce



Guides sur la Grèce et la Turquie

Grèce (Athènes et le Péloponnèse) -- Guide Gallimard

(2006) de Gérard-G Aymonin, Achille Démétropoulos, Catherine Koumarianou, Thomas Morvan --    ISBN : 2742417524

Des clefs pour comprendre une nature typiquement méditerranéenne; l'histoire du monde grec nourri de mythologie; des traditions héritées de l'Antiquité et de l'Empire byzantin; l'architecture et l'urbanisme antiques (matériaux, ordres, statuaire...). Des itinéraires pour découvrir Athènes, l'Attrique et la Boétie, le golfe Saronique et le Péloponèse en 18 circuits de visite ; comprendre la civilisation hellène en explorant musées et sites archéologiques... Les informations pratiques de A à Z, tous les renseignements utiles pour réussir son voyage ; une sélection d'hôtels et des restaurants ; les adresses et les horaires d'ouverture des lieux à visiter ; 10 pages de cartes.

Îles grecques et Athènes 2011

de Guide du Routard --    ISBN : 2012450490

Plus que ses passages obligés et monuments à arpenter, la Grèce c'est une âme à découvrir. Le dépaysement se trouve là où il n'y a rien à voir : dans la pénombre d'une vieille taverne emplie d'autochtones, sur la place d'un village où l'on vous recevra avec chaleur, en observant l'incroyable bonne humeur des habitants… Et puis le routard Îles grecques et Athènes (sans la Crète et les Îles Ioniennes) c'est toujours des adresses souvent introuvables ailleurs : se régaler d'un tzatziki et de quelques keftédès au son d'un rébétiko, et dormir à bon prix ; des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus ; des infos remises à jour chaque année ; 64 cartes et plans détaillés.

Iles grecques et Athènes

  Guide Lonely Planet --    ISBN : 2816102637

Regardez surgir la spectaculaire île volcanique depuis le ferry. Prélassez-vous sur le sable d'Antipaxi, un îlot bordé de criques magnifiques. Plongez dans les eaux de Kalymnos ou escaladez calcaire. Randonnez au milieu des oiseaux de Lesbos. 2 500 heures de recherches sur le terrain, 117 cartes, 136 couchers de soleil étourdissants. Tous les renseignements pratiques pour sortir des sentiers battus et découvrir des îles encore secrètes.


Guides Lonely Planet
Iles Grecques et Athènes     Athènes     Crète     Turquie     Istanbul    

Guides du Routard
Grèce continentale     Îles Grecques et Athènes     Crête     Malte     Turquie      Istanbul


Guides Gallimard
Grèce      Turquie      Istanbul: Bosphore, Dardanelles

Guides Verts (Michelin)
Grèce continentale Îles Ioniennes     Iles Grecques Athènes     Crète     Turquie     Istanbul    

Guides Bleus
Grèce continentale      Chypre      Crête et Rhodes      Malte      Turquie      Istanbul

Guides Hachette
Istanbul


 
Histoire de la Grèce          Alexandre le Grand          Votre Hôtel en Grèce et en Turquie   


Librairie sur la Grèce et le monde Héllènistique

Guides et Cartes sur la Grèce,    Grèce,    Méditerranée,

  Athènes,   Péloponnèse,   Epire et Macédoine,   Crète,   Iles de la Mer Egée,   Chypre

Histoire de la Grèce,  Antiquité Grecque,   Alexandre le Grand,   Monde Héllènistique,

  Grèce Ancienne,   Grèce Romaine,   Grande Grèce,   Byzance

Art Grec,   Archéologie,   Religions en Grèce,   Langues et Littérature

Tous les livres sur la Grèce et le monde Héllènistique

Livres sur l'Asie Mineure et la Turquie      Librairie de FranceBalade



Histoire d'Athènes

L'intérêt de la situation géographique de la ville et son climat ont poussé trés tôt les hommes à s'installer sur ce site. Pendant plusieurs siècles de l'Antiquité, la ville et sa région, l'Attique, ont développé une civilisation brillante qui a fourni les racines de la civilisation occidentale actuelle.
Le site de l'Acropole a été occupé dès l'époque néolithique, vers 4000-3000 av J-C, par des populations pré-héllèniques. Pendant l'âge du bronze, à partir de 3000 av J-C, les Pélasges fortifient l'Acropole. A partir de 2000 av J-C, les tribus grecques, en particulier les Ioniens, s'installent à leur tour à cet endroit. A l'époque Mycénienne, de 1550 à 1050 av J-C, la ville se développe au plan économique et on y a même retrouvé des traces d'activités artistiques. Au XIIIème siècle est construit un palais sur l'Acropole et Athènes s'entoure de remparts pour assurer sa sécurité.
Les Doriens n'envahissent pas l'Attique et Athènes, néanmoins ils poussent les Ioniens et d'autres tribus grecques vers l'est, de nombreux vont s'établir et créer des colonies sur la côte ouest de l'Asie Mineure.
Aprés les siècles obscurs, à partir du IXème siècle av J-C, la civilisation progresse, la religion grecque prend forme et l'alphabet devient la base de l'écriture de la langue. Au VIIIème siècle av J-C, des agglomérations se regroupent autour d'Athènes et forment une cité-état. Pendant la période archaïque (VII-VIème siècle av J-C) Athènes prend une importance de plus en plus grande. Le centre de la cité se déplace vers l'Agora, l'Acropole devient un site religieux doté de temples et sanctuaires. Le pouvoir, jusque-là détenu par roi, passe sous le contrôle des aristocrates. En 594 av J-C, pour résoudre les conflits entre les habitants, Solon rédige les nouvelles lois de la cité, il y établit l'Assemblée du peuple et l'Héliée qui choisissent ceux qui gouvernent (les archontes) et rendent la justice, ce sont les premiers pas vers la démocratie. En 560 av J-C, Pisistrate en s'appuyant sur le peuple établit une tyrannie, il développe une marine de guerre et embellit la ville d'Athènes avec de nombreux monuments. Ses fils Hippiarque et Hippias prolongent son oeuvre jusqu'à l'abolition de la tyrannie en 510 av J-C. Clisthène établit alors un régime démocratique, en 508 av J-C, il est élu archonte. Les habitants participent aux affaires publiques et une bonne partie d'entre eux peuvent accéder aux dignités, les attributions de l'Assemblée sont renforcées.
Athènes et l'Attique dans l'AntiquitéAu début du Vème siècle, les Grecs, et plus particulièrement Athènes, sont confrontés aux progrés de l'Empire Perse, d'où les Guerres Médiques. Les Athéniens remportent sur les Perses la bataille de Marathon, en 490 av J-C, cette victoire éloigne temporairement le danger. Les Perses reviennent et Athènes est prise à deux reprises par les généraux perses Mardonios et Xerxès, en 489 et 480 av J-C. Avec l'aide de Sparte, Athènes, dont les armées et la flotte sont dirigées par Thémistocle, remporte la bataille navale de Salamine sur les Perses, en 480 av J-C. Thémistocle reconstruit la ville d'Athènes et le port du Pirée et les fait protèger par une enceinte, les longs murs, en 478 av J-C. A la même époque est constituée la confédération athénienne (Ligue de Délos) qui regroupe la plupart des villes grecques, les autres sont rassemblées autour de Sparte. Le conflit entre les deux cités devient alors de plus en plus vif.
Athènes connait alors une période faste et atteint son apogée sous l'égide de Périclès. Il développe la démocratie et embellit la ville en construisant de nombreux monuments, par exemple le Parthénon, il fait aussi reconstruire le Temple de Déméter à Eleusis. Les arts et les lettres sont encouragés, le théatre favorisé par la distribution gratuite de billets aux citoyens.

De nombreux noms illustres suffisent pour rappeler cette époque: le philosophe Socrate, les historiens Hérodote et Thucydide, le médecin Hippocrate, les dramaturges Sophocle, Euripide, Eschyle et Aristophane, le sculpteur Phidias.


Athènes impose son hégémonie à ses alliés mais se trouve confronté à l'hostilité de Sparte. En 431 av J-C éclate la Guerre du Péloponnèse, elle va durer 27 ans, jusqu'en 404 av J-C. Cette guerre civile entre les cités grecques se termine mal pour Athènes, vaincue, la ville doit subir les conditions de son ennemie: lui remettre sa flotte et démanteler ses murailles. La démocratie est remplacée par une tyrannie dirigée par le Conseil des Trente. Pour autant, une dizaine d'années plus tard, Athènes rétablit la démocratie et Conon fait reconstruire les murailles (les longs murs) en 394 av J-C. Athènes fonde une nouvelle alliance en 387 av J-C, mais elle ne débouche sur rien car un nouvel état s'impose: la Macédoine.
Philippe II de Macédoine parvient en effet à dominer les cités grecques à l'issue de sa victoire à Chéronée en 338 av J-C. Son fils Alexandre le Grand conquiert l'Empire Perse et désormais la politique du monde Héllènistique depasse largement les états-cités de la Grèce continentale. De 322 à 146 av J-C, Athènes dépend des rois de Macédoine qui y nomment des gouverneurs. A partir de 146 av J-C, Athènes est intégrée au monde Romain où elle devient un centre de culture, d'enseignement et de villégiature. Au IIème siècle aprés J-C, l'Empereur Hadrien agrandit la ville et la dote de nouveaux monuments. Au milieu du IIIème siècle, Athènes est pillée par les Hérules. En 529, l'Empereur de Byzance, Justinien, fait fermer les écoles de philosophie et la ville se met à péricliter. En 1204, les Francs s'en emparent, deux siècles plus tard, en 1458, ce sont les Turcs qui prennent le contrôle de la ville. Ce n'est qu'en 1833 qu'elle est libérée et devient, en 1834, la capitale du nouvel état grec. Elle est reconstruite dans un style néoclassique, de nombreux édifices sont réalisés: l'Université, la Bibliothèque, l'Académie, le palais du roi Othon (devenu la chambre des députés), ... Aujourd'hui la ville compte environ 3 millions d'habitants, mais elle conserve toujours la mémoire de son passé prestigieux.



Eleusis: le Telestérion

Eleusis

Eleusis n'est qu'à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d'Athènes, la ville est devenue un faubourg industrialisé d'Athènes. Jadis, son importance tenait à sa situation de carrefour entre le nord de la Grèce et le Péloponnese. Les premières traces d'occupation humaine remontent au début de l'âge du bronze et l'acropole d'Eleusis est fortifié au plus tard à la fin de l'âge du bronze.
La photo ci-contre montre l'emplacement du Telestérion (grand hall) du Temple de Déméter, c'était une salle de 50 mètres de côté entouré de huits rangs de gradins qui pouvait accueillir 3000 participants. Ces gradins étaient en partie taillés dans le roc comme le montre bien la photo.

Cette grande salle permettait la tenue des Mystères d'Eleusis, une des plus importantes fêtes grecques qui permettait de commémorer Déméter, la déesse des moissons. Ces mystères n'étaient connus que de quelques initiés qui avaient interdiction d'en transmettre les secrets sous peine de mort. Les fêtes de Déméter se déroulaient en deux parties: la première était une grande procession d'Athènes à Eleusis par la Voie Sacrée, la seconde se tenait dans le temple pour les seuls initiés qui venéraient des objets sacrés.

Les mystères ont été interdits par l'Empereur Théodose en 394 aprés J-C car ils concurrençaient des fêtes chrétiennes. De toutes façons le temple a été détruit lors d'une incursion des Wisigoths en 396 aprés J-C.
Le premier telestérion remonte au VIIIème siècle av J-C, il est agrandi autour de 600 av J-C. Un nouveau, deux fois plus grand est construit à la demande de Pisistrate, qui dirige alors à Athènes, il est détruit lors des Guerres Médiques. Le Temple est alors reconstruit, autour de 435 av J-C, par l'architecte Koroibos selon les plans de l'architecte du Parthénon, Iktinos. La construction a duré plusieurs années et a subi de nombreuses modifications.


Réservez votre Hotel à   Eleusis  







Delphes: le Temple d'Athéna

Delphes

Delphes se situe dans la Grèce centrale, juste au nord du golfe de Corinthe. Dans l'Antiquité, la ville abritait un sanctuaire qui était le plus grand centre religieux du monde grec. Les ruines de cet édifice se répartissent sur le versant sud du Mont Parnasse, au pied de roches abruptes qui étaient dénommées Nauplia et Hyampeia. Le panorama que l'on découvre de cet ancien sanctuaire est grandiose.

Le site antique a été redécouvert à la fin du XIXème siècle par des archéologues français, il était sous un petit village, Kastri, qui a été déplacé et a repris le nom de Delphes. Les fouilles ont remis au jour les sanctuaires d'Athéna Pronaia et d'Apollon. Au dessus du temple se trouve le théatre, construit au IVème siècle av J-C et qui pouvait accueillir 5000 personnes. Au delà se situe un stade qui pouvait contenir 7000 personnes.

La rotonde (tholos) du sanctuaire d'Athéna (IVème siècle av J-C), trois des vingt colonnes ont été remontées.



Delphes: plan du sanctuaire d'ApollonL'Oracle de Delphes
L'importance religieuse de Delphes provient de son Oracle qui était dédié à Apollon, fils de Zeus et de Létô. A Delphes, Apollon était vénéré pour son pouvoir de divination qui, par ses oracles, lui permettait de révéler aux hommes la volonté de Zeus. Tout le monde pouvait consulter l'Oracle et on venait pour cela de toutes les régions du monde grec autour de la mer Méditerranée. La réponse du Dieu aux invocations était énoncé, le septième jour du mois, par une grande prétresse, la Pythie. Ses paroles étaient ensuite interprétées par des prêtres. En dépit de l'attitude, parfois dicutable, de ces derniers, l'Oracle a conservé à travers le temps la confiance des populations grecques. Il a été consulté jusqu'au IVème siècle aprés J-C. Il a joué un rôle important dans la vie spirituelle et politique du monde grec, il était souvent l'arbitre des conflits entre les cités, en particulier grâce à l'Amphictyonie*. Il a également contribué à la détermination des implantations des colonies autour de la Méditerranée. Le sanctuaire de Delphes était un important facteur d'unité et de communautarisme pour les Grecs.

* L'Amphictyonie était une organisation politique et militaire qui rassemblait des cités de Grèce centrale et de Thessalie, Delphes en faisait partie. Cette organisation assurait la gestion et la défense du sanctuaire et infligeait amendes et punitions à ceux qui transgressaient ses règlements.

Plan du sanctuaire d'Apollon avec les principaux monuments.
Delphes: sanctuaire d'Apollon
Delphes, sanctuaire d'Apollon
La Voie Sacrée et, au fond, le Trésor des Athéniens, qui a été construit vers 490 av J-C pour commémorer la victoire de Marathon.

Histoire du sanctuaire
L'occupation du site remonte au Néolithique et un établissement existait déjà à l'époque Mycénienne (1600-1100 av J-C), la déesse Gé était alors l'Oracle. A partir du VIIIème siècle av J-C, c'est Apollon qui les énonce et le sanctuaire élargit son rayonnement. A partir du VIème siècle av J-C, sa réputaton est significative, de grands édifices sont construits grâce aux dons, ceux des particuliers, mais surtout ceux des cités et des rois (Comme Crésus, roi de Lydie en Asie mineure). Cette prospérité se poursuit aux V et IVèmes siècles av J-C. Le Temple d'Apollon est détruit par un tremblement de terre en 373 av J-C, il est vite reconstruit et les ruines qui subsistent remontent à l'édifice de cette époque. Le sanctuaire a toujours une bonne audience pendant l'Empire Romain, mais il est vaincu par la montée en puissance du christianisme. Il est fermé vers la fin du IVème siècle aprés J-C.


Réservez votre Hotel à   Delphes   






Le Péloponnèse

Le Péloponnèse est une péninsule formant le sud de la Grèce continentale, il est relié à la partie nord du pays par l'isthme de Corinthe, qui fait 5 kilomètres de longueur. Depuis 1893, cet isthme est traversé par le canal de Corinthe. Le Péloponnèse est une région montagneuse, les plaines cultivables se situent prés de côtes. Le découpage administratif actuel correspond à peu prés aux régions de l'Antiquité: Achaïe au nord, Corinthie au nord-est, Argolide à l'est, Elide au nord-ouest, Messénie au sud-ouest, Laconie au sud-est et Arcadie au centre.

Mycènes: la Porte des LionsLa civilisation Mycénienne
D'aprés l'Historien antique Hérodote, les premiers habitants du Péloponnèse furent les Pélasges antérieurement à 3000 av J-C. Vers 2300 av J-C des tribus indo-européennes s'établissent dans la région: les Achéens et les Ioniens, ils repoussent les Pélasges dans les montagnes du centre de l'Arcadie. Les Achéens progressent dans la mer du sud, ils influencent puis submergent la civilisation Minoenne en Crète et constituent la civilisation Mycénienne. Des villes comme Mycènes, Argos, Tirynthe, Pylos, sont en pleine prospérité autour de 1300 av J-C. La civilisation Mycénienne a été révélée à la fin du XIXème siècle par les fouilles de l'archéologue allemand Heinrich Schliemann à Troie, Mycènes et Tirynthe, ces découvertes corroborent en partie les récits d'Homère dans l'Iliade. les Mycèniens sont divisés entre plusieurs royaumes, mais celui de Mycènes domine les autres. La vie s'organise autour de palais-forteresses installés sur des hauteurs. Les Mycéniens sont des guerriers et des marins, on les retrouve aux Cyclades, à Crète comme déjà indiqué, à Rhodes, à Chypre et même en Sicile et en Italie du sud.

La Porte des Lions à Mycènes: les blocs de pierre sont énormes

En savoir plus sur la Civilisation Mycénienne
Les Doriens
Vers 1100 av J-C, les Doriens, s'installent dans le Péloponnèse et transforment la civilisation Mycénienne. Ils s'établissent surtout en Argolide, en Corinthie, en Messénie et en Laconie et au delà en Crète, dans le Dodécanèse et la Doride. A l'issue de la première Guerre de Messénie, Sparte établit sa domination sur cette région. Dans le même temps Corinthe colonise Corcyre et fonde Syracuse en Sicile en 734 av J-C. Au VIIIème siècle avant J-C les peuples du Péloponnèse rivalisent avec les Ioniens d'Asie mineure pour la colonisation de l'Italie du sud et de la Sicile.

Sparte
Au VIème siècle, Sparte devient la cité la plus forte du Péloponnèse et en 508 av J-C, le roi Cléomène de Sparte envahit même l'Attique. Le Péloponnèse atteint son apogée au Vème siècle av J-C avec Sparte qui conduit, avec l'appui d'Athènes, la Ligue contre les Perses. Celle-ci remporte les victoires des Thermopyles, de Salamine, de Platées et de Mycale. En 431 av J-C, la Guerre du Péloponnèse met en jeu la plupart des cités du monde grec, Sparte et ses alliés en sortent vainqueurs en 404 av J-C aux dépens, en particulier d'Athènes. Pour autant Sparte échoue à faire l'unité du monde grec. Par la suite, le contexte change et ce sont les rois de Macédoine, Philippe II et Alexandre le Grand qui s'imposent à toutes les cités grecques.

Empire Romain puis Byzantin
Enfin, à partir du IIème siècle av J-C, comme le reste de la Grèce, le Péloponnèse est intégré dans l'Empire Romain, il fait partie d'une Province dont le Consul réside à Corinthe.

Argos: les Thermes (époque Romaine)
Argos: les Thermes (époque Romaine)

Au IIIème siècle aprés J-C, le Péloponnèse est dévasté par les Goths et en 395 par les Huns d'Attila. Du début du VIIème siècle au XIème siècle, le Péloponnèse est un thème qui a pour capitale Corinthe. Au VIIIème des Slaves s'installent dans ce thème, ils sont rapidement assimilés et christianisés. Le Péloponnèse est ensuite unifié avec la Grèce centrale dans le thème de Grèce qui conserve Corinthe comme capitale. Pendant tout l'Empire Byzantin le Pélopponnèse a connu une relative prospérité grace à son agriculture et à son commerce.
En 1204, les Francs s'emparent de Constantinople puis, en 1212, conquièrent le Péloponnèse (que l'on appelle alors la Morée puis Achaïe). Godefroy de Villehardouin devient prince d'Achaïe, il divise sa principauté en baronnies. L'Empereur de Byzance parvient ensuite à récupérer progressivement cette principauté, mais ce n'est qu'en 1430 que la reconquête sera achevée.

L'Empire Ottoman
En 1453, Constantinople tombe aux mains du Sultan Turc, en 1458, il en est de même du Péloponnèse. Différents soulèvements ne remettent pas en cause la domination Turque qui va durer jusqu'au traité de Karlovitz, en 1699. Le royaume de Morée qui est constitué ne tient pas, les Turcs reprennent le contrôle de la région en 1714. Une insurrection contre les Turcs se développe à partir de mars 1821, la victoire de la flotte franco-russo-anglaise sur la flotte turco-égyptienne, en octobre 1827 à Navarin, marque le début de la libération du Péloponnèse qui fait par de l'état Grec qui est constitué en 1830.


Hôtels dans le Péloponnèse

Péloponnèse    Tripoli    Corinthe    Loutraki    Olympie    Kalamata    Patras    Methoni

Kalavrita    Rion    Vitina    Astros    Mani    Hydra    Cap Malea    Ile de Cythère

Achetez des livres sur   le Péloponnèse   l'Epire et la Macédoine



Olympie: le Palestre

Olympie

Olympie se situe dans l'ouest du Péloponnèse, peu loin du littoral de la mer Ionienne. La ville a une renommée universelle à cause des Jeux Olympiques. Ceux-ci ont été recréés, il y a un peu plus d'un siècle, à l'initiative du Baron Pierre de Coubertin. C'est maintenant la plus grande manifestation sportive de la planète. L'épreuve du Marathon des Jeux Olympiques modernes rappelle toujours leur origine grecque.

Olympie: le Palestre (piste d'entrainement des athlètes)

Les premiers Jeux Olympiques remontent en fait à prés de trois mille ans. Depuis 776 avant J-C, Olympie accueillait, tous les quatre ans, les principaux jeux sportifs des Grecs, ils duraient sept jours. L'instauration préalable de la trêve olympique, proclamée un mois avant le début des Jeux, permettait à tous les athlètes des différentes cités de se rendre à Olympie. Les Jeux était suivis par des dizaines de milliers de spectateurs. La participation aux jeux symbolisait l'appartenance à la communauté des Héllènes, les Olympiades (durée de quatre ans) servait de moyen aux Grecs pour compter les années. Les Jeux ont duré, pratiquement inchangés, jusqu'en 393 aprés J-C, date à laquelle ils ont été supprimés par l'Empereur Romain Théodose.
Olympie: sanctuaire de Zeus
Reconstitution du sanctuaire d'Olympie (éditions Belin), d'aprés Ph de Carbonnières, Olympie, CNRS éditions.

Les Jeux Olympiques étaient une fête religieuse pour honorer Zeus et son épouse Héra. Dans l'enceinte des Jeux se trouvait un des sanctuaires les plus fréquentés de la Grèce avec une grande statue de Zeus réalisée par Phidias au Vème siècle av J-C (une des sept merveilles du monde). Les épreuves étaient multiples, avec de l'athlétisme, de la lutte, des courses de chevaux et de char (quadriges). La principale épreuve était une course sur la longueur d'un stade (600 fois la longueur du pied d'Héraklès, soit 192 mètres), il y avait aussi le Pentathlon (course, saut, disque, javelot et lutte). Les vainqueurs dédiaient leur victoire aux Dieux, ils recevaient une couronne d'olivier dans le Temple de Zeus et étaient couverts de gloire, ils honoraient par la même occasion leur cité ou pays d'origine.








Les îles Ioniennes et Corfou

Ile de Corfou: le couvent Vlacheraina
Ile de Corfou: le monastère des Vlahernes

Corfou est l'ancienne Corcyre de l'Antiquité. Elle est le principal pôle d'attraction des îles Ioniennes (ou Heptanèse), à l'ouest de la Grèce, sur la mer Adriatique. Géographiquement et historiquement, ces îles assurent la liaison avec l'Italie. Ce sont pricipalement: Corfou, Leucade, Céphalonie, Zante, Paxi, Ithaque. Elles sont assez montagneuses et les étés sont chauds et humides, ce qui favorise une végétation abondante avec en particulier: fleurs, cyprés et oliviers.
Au XVème siècle, elles se sont mises sous la protection de Venise, à charge pour cette dernière de les défendre contre les envahisseurs Turcs. La tutelle de Venise a duré plus de trois siècles, et au XXème siècle Corfou a été rattachée quelque temps à l'Italie.
L'île de Cythère est un peu à part, ceci est dû à sa proximité du Péloponnèse. Elle conserve de nombreux restes de l'époque Vénitienne.


Hôtels dans l'île de Corfou et dans les îles Ioniennes

Corfou        Iles Ioniennes   

Iles voisines de Corfou:   Ile de Céphalonie    Ile de Leucade    Ile de Zante    Ile de Ithaque   





Iles de la mer Egée

La mer Egée est enfermée entre la Grèce continentale et l'Asie mineure (Turquie). La plupart des îles de cette mer font partie de la Grèce, bien que certaines soient trés proches de la Turquie. Ces îles sont divisées en plusieurs groupes: les Cyclades, les îles Saroniques (prés d'Athènes), les îles Ioniennes, le Dodécanèse, les îles Sporades du nord et les îles du nord-est de la mer Egée.
L'archipel du Nord-Est de la mer Egée se compose de sept îles principales: Thassos, Icare, Samothrace, Lemnos, Lesbos, Chios et Samos. Toutes sont plus mythiques les unes que les autres. En particulier, Samos est la patrie du mathématicien Pythagore et au Moyen-Age, Chios a été sous la domination de Gênes au Moyen-Age.


Réservez votre Hotel dans les îles de la mer Egée du Nord-est

Iles de l'Egée du Nord et Est (1)    Iles de l'Egée du Nord et Est (2)    Thassos    Lesbos    Lemnos    Chios    Samos   

Achetez des livres sur îles de la mer Egée


Iles Grecques 2011 (1DVD) -- Le Petit Fûté

de Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette --    ISBN : 2746930072

                                                                                                                                                               




Archipel des Cyclades

Archipel des Cyclades

Les Cyclades ont pris ce nom car elles forment un cercle autour de l'île de Délos, qui est sacrée. On compte 56 îles, mais 12 seulement sont habitées. Les plus connues sont Délos, Syros, Mykonos, Ios, Santorin (Thira), Tinos, Sifnos, Kéa, Naxos, Paros, Amorgos, Andros, ....

C'est dans les Cyclades que l'on a retrouvé les plus anciennes traces de civilisation de la Grèce. Certaines remontent à 4500 av J-C et la civilisation Cycladique a connu son apogée entre 3200 et 2000 av J-C, avant d'être absorbée par celles du continent et de Crète.
Pendant l'Antiquité, l'île de Délos a eu un rôle religieux trés important.

La plupart des îles ont un relief montagneux, à l'exception de quatre: Santorin, Naxos, Kéa et Sérifos.
Les maisons ont la forme de cubes blancs caractéristiques parfois surmontés d'un dôme, elles sont souvent accrochées au flanc des collines ou des versants. De petits ports enserrent une mer aux eaux transparentes (cf les photos ci-dessous).

Andros, qui se situe dans le prolongement de l'Eubée est surtout fréquenté par des Grecs continentaux, dont certains ont de trés belles résidences. Les principaux sites touristiques sont les villes d'Andros et de Batsi.

Ios est voisine de Mykonos et par mimétisme connaît maintenant une grande activité nocturne.

Kéa est proche du cap Sounion et de l'Attique, elle est en conséquence devenue une destination privilégiée des Athéniens, dont certains y possèdent appartements et villas. L'île conserve de nombreux vestiges antiques.

Milos est d'origine volcanique. L'exploitation de minerais et particulièrement de l'obsidienne y remonte aux temps les plus anciens, elle a désormais laissé la place à celle du kaolin. Les principaux sites de l'île sont Adamas et Plaka. Milos est surtout connue pour la célèbre statue qui en est originaire, la Vénus de Milo, qui est maintenant au Musée du Louvre à Paris.

Naxos est la plus grande des îles Cyclades, la ville même de Naxos est caractéristique avec ses ruelles tortueuses. Chaque année, au mois d'août, se tiennent les Dionysies, un festival de musique est de danse.

Paros est la voisine de Naxos, outre une terre fertile et la culture de la vigne, l'île possède des carrières de marbre. Ce marbre a servi pour de nombreuses sculptures comme la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, l'Hermès de Praxitèle, la frise du Parthénon, ... L'île comporte de nombreux sites naturels mais aussi plusieurs stations balnéaires.

Mykonos
Mykonos a une grande renommée touristique. L'île possède de nombreux moulins qui exploitent un climat venteux et aussi 365 églises ou chapelles. Mykonos est surtout recherchée pour sa vie mondaine et nocturne... Elle propose de nombreux bars, restaurants et discothèques qui accueillent les touristes qui ont passé leur journée sur l'une des multiples plages de l'île.
Mykonos dans l'archipel des Cyclades
Mykonos dans l'archipel des Cyclades

Ile de Santorin
L'île de Santorin porte aussi le nom de Thèra, c'est une île volcanique où, dand l'Antiquité se sont produits des éruptions dévastatrices. Elle est trés visitée par les touristes qui viennent voir les paysages originaux laissés par les tremblements de terre et les éruptions volcaniques. Des vestiges de la civilisation Minoenne ont été mis à jour en dégageant la lave.
Santorin dans l'archipel des Cyclades
Santorin dans l'archipel des Cyclades


Réservez votre Hotel dans l'Archipel des Cyclades

Iles Cyclades    Iles Cyclades (2)    Andros    Tenos    Mykonos    Mykonos (1)    Mykonos (2)      

Naxos    Amorgos    Syros    Ios    Santorin (Thera)    Milos   



Îles grecques : les Cyclades -- Guide Bleu Evasion

(2009) de Maud Vidal-Naquet Hachette Tourisme --    ISBN : 2012442137

Maud Vidal-Naquet vous emmène dans les Cyclades : Un avant-goût pour construire votre voyage : les sites essentiels (la Chora de Mykonos, la caldeira de Santorin, les plages de Koufonissi), des visites thématiques (le trekking sur des sentiers muletiers, le farniente sur des plages isolées, les monastères byzantins), des programmes selon la durée de votre séjour et vos envies.
Des itinéraires pour visiter ce qui compte : Athènes-le Pirée et l6 îles des Cyclades classées par ordre alphabetique. Des conseils pour dénicher une chambre d'hôtes de charme, des tavernes authentiques, des clubs de plongées. Des repères pour comprendre l'histoire des Cyclades. 17 itinéraires, près de 400 adresses.



Ile de Délos: les lions
 

Ile de Délos

L'île de Délos fait partie de l'archipel des Cyclades, à mi chemin entre le continent grec d'une part et l'Ionie, les îles de Chios, Samos, Rhodes et la Crète d'autre part.
Délos est une étroite bande de terre dont la longueur, du nord au sud, est de 5 km, et la largeur ne dépasse pas 1,3 km. A l'ouest se situe l'ile de Rhénée, appelée la Grande Délos, elle est deux fois plus grande que Délos et c'est là que résident la plupart des Déliens actuels. Le Mont Cynthe est le point culminant de l'île, il s'élève à 110 mètres d'altitude et c'est une montagne sacrée. Le principal facteur du succés de l'île de Délos est qu'elle était considérée comme l'île sacrée d'Apollon, un des dieux grecs, il était censé y être né. Délos devint un des lieux sacrés les plus honorés et les plus fréquentés de la Grèce antique.

La photo ci-contre montre une célèbre sculpture: les Lions de l'île de Délos.
 
Histoire de Délos
Pendant l'époque Mycènienne (1600-1200 av J-C), l'île de Délos connaît son premier apogée, son port se développe avec autour une agglomération. Autour de 1100 av J-C, venant de la Grèce continentale, les Ioniens envahissent les îles et la côte orientale de la mer Egée. Vers 700 av J-C, Homère signale que Délos est un grand centre religieux des Ioniens, ceux-ci y tiennent leur assemblée, qui est une manifestation religieuse. L'île de Délos devient la capitale d'une Amphictyonie, une confédération des îles de l'archipel, mais sa prospérité attire l'attention de ses voisins. Les habitants de la plus grande île des Cyclades, Naxos, prennent d'abord le contrôle du sanctuaire puis c'est le tour de la cité d'Athènes qui se manifeste de plus en plus et finit par réunir l'Amphictyonie à l'Attique. Délos devient le siège de la première confédération athénienne (la Ligue de Délos), c'est là qu'est déposé le trésor commun. A l'issue de la guerre du Péloponnèse (403 av J-C), Délos échappe temporairement à Athènes qui y revient pourtant 10 ans plus tard. La prise de contrôle de la Grèce par les rois de Macédoine, à la fin du IVème siècle av J-C, rend l'île autonome sous la tutelle de ces rois. Son caractère sacré est concurrencé par l'activité commerciale du port. A l'époque Romaine Délos devient un port franc (sans taxes), elle accueille alors de nombreux négociants et banquiers et se transforme en une place commerciale de première importance. Rome confie Délos à la cité d'Athènes. En 88 av J-C, Délos reste fidèle à Rome contre Mithridate, roi du Pont, celui-ci s'empare de l'île et la met à sac. Délos ne se remit pas de cette destruction et ne retrouva pas sa splendeur passée, même en dépit des efforts de l'Empereur Hadrien au IIème siècle aprés J-C.

Délos: Mosaïque de la maison des Dauphins
Délos: Mosaïque de la maison des Dauphins

Le site de Délos a été redécouvert à partir de 1873 par des archéologues français. Les fouilles entreprises l'ont réssucité et désormais un bel ensemble archéologique est proposé aux visiteurs avec quatre parties: le sanctuaire d'Apollon, le Quartier du Théâtre, le Quartier des Lions et le Quartier du Stade, c'est dans celui-ci que se trouve la maison des Dauphins (cf photo ci-dessus).





Le Dodecanèse

Le Dodecanèse est un ensemble d'îles dont la plus importante est Rhodes, on peut aussi citer Kos et Patmos.

Ile de Rhodes: le Palais des Grands MaîtresIle de Rhodes
L'île de Rhodes est proche de l'Asie mineure (20 kilomètre), elle fait pourtant partie de la Grèce, elle appartient aux îles du Dodécanèse. La principale ville de l'île porte également le même nom: Rhodes, elle est située à l'extrémité nord de l'île. Celle-ci a une forme oblongue et mesure 120 km dans sa plus grande longueur.
Au début de son histoire, Rhodes est dans la zone d'influence de la civilisation Minoénne. Elle est envahie d'abord par les Achéens, vers 1400 av J-C, qui imposent la civilation Mycénienne, puis par les Doriens vers 1100 av J-C. Pendant de nombreux siècles l'île passe d'une influence à l'autre: Athènes, Sparte, les Perses puis la Macédoine. Un peu aprés 300 av J-C est édifié le Colosse de Rhodes, une immense statue qui était une des Sept merveilles du mondes. Elle est détruite par un tremblement de terre en 226 av J-C. Rhodes se retrouve ensuite intégré à l'Empire Romain puis à l'Empire Byzantin. Elle sert d'escale à l'époque des Croisades. En 1306, les Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem y débarquent, ils ont été chassés de Saint Jean d'Acre puis de Chypre et obtiennent de l'Empereur de Byzance le droit de rester dans l'île. Pendant deux siècles, Rhodes connait une période de prospérité, les Chevaliers de Saint Jean édifient de nombreux monuments.

Le Palais des Grands Maîtres des Chevaliers de St Jean de Jérusalem
Ile de Rhodes: le Palais des Grands Maîtres
Ile de Rhodes: le Palais des Grands Maîtres

En 1523, le Turc Soliman le Magnique s'empare de l'île aprés un long siège de la ville de Rhodes, les Chevaliers de Saint Jean doivent s'enfuir. L'île restera dans la dépendance de l'Empire Ottoman jusqu'en 1912, elle est alors rattachée à l'Italie jusqu'à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. En 1947, elle est rattachée à la Grèce.
L'Ordre des Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem a été créé au XIème siècle, au début il avait une église et s'occupait d'un hôpital à Jérusalem pour les pélerins. Les Croisades transforment le rôle de l'ordre qui devient une milice guérrière. Il était dominé par les Français mais comprenait aussi des Espagnols. Il est devenu l'Ordre de Malte.
Prés de la ville de Rhodes, on peut aussi visiter des monuments anciens à Kamiros et à Lindos qui conserve un temple dédié à la déesse Athèna.

Ile de Kos
L'île de Kos (Côs) est peuplée depuis les temps préhistoriques et dès le XIVème siècle avant J-C on y rend honneur à Asclépios (Esculape), le dieu de la médecine. L'île était célèbre dans l'Antiquité pour son centre de cure où venait se faire traiter de nombreux malades. Kos est en effet la patrie d'Hippocrate (460-377 av J-C), le père de la médecine, il a initié la mise en oeuvre de thérapeutiques basées sur l'observation clinique des symptômes des malades. Tout médecin doit encore prononcer le serment d'Hippocrate avant d'exercer son métier. La photo ci-dessus montre les restes du centre de cure: l'Asclépeion dédié à Esculape, le dieu de la médecine.
Ile de Côs: l'Asklepeion
Ile de Kos: l'Asclépeion


Ile de Patmos
L'île de Patmos est le lieu où l'apôtre Saint Jean a eu ses révélations et a écrit l'Apocalypse. Il y avait été exilé entre 95 et 97 aprés J-C pour avoir prêché le christianisme à Ephèse, en Asie mineure. L'île accueille donc de nombreux pélerins en plus des touristes qui viennent visiter la grotte de l'Apocalypse et le monastère byzantin dédié à Saint Jean.


Hôtels dans le Dodécanèse

Dodécanèse (1)    Rhodes    Monolithos    Lindos    Kos    Kalymnos    Symi    Iles du Dodécanèse et Rhodes (2)







Ile de Crète

Ile de Crète
Ile de Crète

L'île de Crète est une grande île de la mer Méditerranée au sud de la Grèce, elle a 250 km de longueur sur une largeur maximale de 57 km. Elle possède un paysage diversifié avec de hautes montagnes (jusqu'à 2500 mètres d'altitude) découpées par des gorges sauvages et des champs verdoyants qui s'étendent jusqu'à la mer. Le climat est doux et régulier, la chaleur étant tempérée par la mer. La capitale est Héraklion (jadis Candie), elle conserve ses murailles, le Grand Fort et son port vénitien. Même si elle est proche de la Grèce, sa position géographique la rapproche du Proche-orient dès l'Antiquité. Elle reçoit trés tôt l'influence des Empires orientaux: Syrie, Mésopotamie, Babylone, ....
Dans la légende grecque, la Crète est l'île du roi Minos et du Minotaure, un monstre mi-homme et mi-taureau qui réside dans le Labyrinthe de Cnossos. Les Grecs doivent lui payer un tribut sous forme de jeunes gens qu'il dévore, Thésée, un de ceux-ci, vainc le minotaure et libère ses compagnons. En se basant sur les légendes de ce type, les archéologues ont redécouvert l'histoire antique de la Crète.

Ile de Crète: Palais de CnossosLa civilisation Minoénne
Dans la haute Antiquité, la civilisation Minoenne s'est développée en Grèce et sutout dans l'île de Crète, elle a été découverte à la fin du XIXème siècle par un archéologue anglais, Arthur Evans.
La civilisation du Minoen ancien (2700-2000 av J-C) se développe à l'âge du bronze. Autour de l'an 2000 av J-C, alors que la Grèce est submergée par des envahisseurs, la Crète est épargnée et la civilisation rentre dans la période du Minoen moyen (2000-1600 av J-C). Victime de guerres internes, de tremblements de terre et de l'éruption du volcan Santorin de , la civilisation Minoenne parvient pourtant à son apogée autour de 1500 av J-C, elle est alors une puissance maritime qui rayonne dans la mer Egée (Cythère, Santorin, Milos, Rhodes, ...) et parvient à en éliminer les pirates. Autour de 1400 av J-C, les Mycèniens (Achéens), envahisset l'île et ruinent la civilisation Minoenne qui s'éteint autour de 1100 av J-C, la dernière période, de 1600 à 1200 av J-C s'appelle le Minoen récent.
Les restes du palais du roi Minos sont toujours visibles sur le site de Cnossos (cf photo ci-dessus et reconstitution ci-dessous), quelques kilomètres à l'est d'Héraklion et un autre palais significatif subsiste à Phaistos à 60 kilomètres au sud-ouest d'Héraklion, sur le golfe de Messara.
Aux environs de 1100 av J-C, les Doriens, qui ont déjà submergé la Grèce, envahissent l'île qui rentre alors complètement dans l'histoire du monde grec, même si elle ne sera pas concernée par les Guerres Médiques et par la Guerre du Péloponnèse. Les Doriens imposent à l'île leur législation et leur système social, quelques habitants se réfugient dans les montagnes où ils prolongent la civilisation minoénne, ce sont les Etérocrétois.

En savoir plus sur la Civilisation Minoenne



Hôtels dans l'Ile de Crète

Ile de Crète (1)    Ile de Crète (2)      Crete Centrale (Heraklion & Rethymno)    Crete Est (Agios Nikolaos)    Crete Ouest (Chania)   

Heraklion      Réthymnon      La Canée (Chania)      Stavros      Pyrgos      Matala      Mália



Crète -- Guide du Routard

de Philippe Gloaguen --    ISBN : 2012450636

La Crète, la vraie, vous la découvrirez à l'occasion de balades dans le « maquis » crétois, dans les petites vallées oubliées, dans les villages traditionnels de montagne. Vous y croiserez d'innombrables sourires, des vieux sages à moustache sirotant tranquillement le raki dans leur kafénia, et y découvrirez tout le sens du mot philoxénia, l'hospitalité.
Et puis le routard Crète c'est toujours : des adresses souvent introuvables ailleurs : se régaler d'un assortiment de pikiliès dans une petite ouzeri, dormir et sortir à bon prix, des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus, des infos remises à jour chaque année, des cartes et plans détaillés.


Crète -- Guide Lonely Planet

(2008) de Victoria Kyriakopoulos --    ISBN : 2840707020

                                                                                                                                                               


Carte de la Crète              Achetez des Livres sur la Crète





Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne   Andalousie    Pays Basque Espagnol   Saint Sébastien    La Navarre   Pampelune   Estella   Centre-Est Navarre   Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria 
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    


     Avec Google



Turquie
de Guide Voir -    ISBN : 2012445926

De la Thrace à l'Anatolie, découvrez les sites remarquables ou insolites de la Turquie tout en images.
- Région par région, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés, des propositions d'excursions.
- « Pas à pas », des plans de ville ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer dans les différents quartiers d'Istanbul, Bursa et Konya…
- De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur de la mosquée Selimiye à Edirne, le château Saint-Pierre à Bodrum, le monastère de Sumela…





Istanbul
de Guide Voir -    ISBN : 2012452116

Du quartier du Bazar à la pointe du Sérail, découvrez les sites remarquables ou insolites d'Istanbul tout en images !
- Quartier par quartier, des cartes illustrées, des conseils de visites détaillés, des itinéraires de promenade.
- « Pas à pas », des plans de ville ingénieux, en 3D, pour mieux se repérer et explorer la première cour du palais de Topkapi, la place de Sultanahmet, l'Istiklal Caddesi...
- De spectaculaires dessins d'architecture vous dévoilent l'intérieur du palais de Topkapi, de la basilique Sainte-Sophie, de la mosquée Bleue...





Ephèse: la Bibliothèque de Celsus

Asie mineure: l'Ionie et Pergame

Dans l'Antiquité, la partie ouest de l'Asie mineure faisait partie du monde Grec. Les Ioniens, poussés par les Doriens s'y sont installés dès le IXème siècle av J-C, dans une région qui a pris leur nom l'Ionie. Au VIème siècle av J-C, la Grèce d'Asie mineure est plus prospère que celle d'Europe. Les principales cités en sont alors Ephèse (cf photo ci-contre: Bibliothèque de Celsus), Milet et Halicarnasse. Elle passent ensuite sous le contrôle (souple) de l'Empire Perse.

En 334 av J-C, Alexandre de le Grand conquiert rapidement cette région aprés sa victoire sur le fleuve Granique, Ephèse lui ouvre ses portes mais il doit faire le siège de Milet et surtout d'Halicarnasse.

L'Ionie est alors intègrée au monde Héllènistique et la conquête Romaine amplifie sa prospérité. Toute cette région conserve des monuments anciens splendides et impressionnants à la fois de l'Antiquité grecque et de la période Romaine.

Elle fait ensuite partie de l'Empire de Byzance jusqu'à la conquête Turque au XVème siècle. Elle est alors intègrée à l'Empire Ottoman et fait maintenant partie de la Turquie.

Dans les années 1920, suite à un conflit entre la Grèce et la Turquie, la majeure partie de la population d'origine grecque a quitté l'Asie mineure et est venue s'établir en Grèce (d'Europe).

Ephèse: Bibliothèque de Celsus


Pergame: le ThéâtrePergame
La ville de Pergame est en Turquie et s'appelle maintenant Bergama, elle est située au nord-ouest de l'Anatolie.
Au IIIème siècle av J-C, la ville devint le siège d'un royaume puissant contrôlé par la dynastie Attalide. A son apogée, ce royaume s'étendait sur toute la partie ouest de l'Asie mineure (sauf le littoral).

Pergame: le Théâtre
Le Théâtre a été construit, au IIIème siècle av J-C, dans la paroi abrupte d'une montagne fortifiée. L'espace réservé aux spectateurs n'est qu'une portion de demi-cercle, par compte il y a 87 rangées, ce qui lui donne une grande hauteur. Ce théâtre a été modifié à l'époque Romaine. La Bibliothèque de Pergame se situait au dessus du théâtre.

Histoire de Pergame
Le royaume de Pergame est issu de Philétairos, qui commandait la forteresse de la ville pour le compte de Lysimaque dont le royaume couvre l'Asie mineure, cette forteresse abritait les immenses trésors du roi. Lysimaque est vaincu en 281 av J-C par Séleucos I qui est à la tête du royaume Séleucide. Philétairos parvient à conserver son commandement en se ralliant à Séleucos I. Quand Philétairos meurt en 263 av J-C, son neveu et successeur Eumène I (263-241 av J-C) decide de se rendre autonome du nouveau roi Séleucide, Antiochos I. Il vainc ce dernier à Sardes en 261 av J-C, il se déclare indépendant. Son successeur, Attale I (241-197 av J-C), profite des dissensions internes à la dynastie Séleucide pour agrandir son territoire, il remporte une victoire sur Antiochos Hiérax (l'épervier).
Attale prend alors la tête d'un nouveau royaume à Pergame. Il parvient à faire face puis à vaincre à nouveau Antiochos Hiérax et ses alliés, les Galates. Le nouveau roi de Pergame fait alors la conquête de l'Asie mineure jusqu'au Taurus. En dépit de beaucoup de vicissitudes il parvient à conserver une partie de ses conquêtes jusqu'à la fin de son règne en s'alliant à Rome qui commence à s'intéresser aux affaires de l'Orient. Le fils et successeur d'Attale, Eumène II (197-159 av J-C) est grandement renforcé par la victoire des Romains sur Antiochos III à Magnésie du Sipyle en 189 av J-C. Eumène II est un grand bénéficiaire de la Paix d'Apamée en 188 av J-C, son royaume s'étend alors de l'Héllespont au Taurus, en Europe il obtient la Chersonèse (en Thrace) et la rive européenne de la Propontide. Le roi de Pergame se hisse alors au même niveau que les rois Antigonides (Macédoine-Grèce), Séleucides (Perse-Syrie) et Lagides (Egypte).
Eumène II entreprend de grands travaux à Pergame, il en fait l'une des capitales royales les plus brillantes du monde Héllènistique avec une bibliothèque contenant 200000 volumes. Celle-ci a joué un grand rôle dans la transmission du savoir grec jusqu'au jour où Marc-Aurèle a décidé de transférer ces volumes à Alexandrie.
Eumène II meurt en 159 av J-C, Attale II (159-139 av J-C) lui succède, il bénéficie toujours de lassistance des Romains. Son successeur Attale III, un fils d'Eumène II, lègue son royaume à Rome. Pergame devient alors la tête de pont de l'expansion Romaine en Orient, et devient la capitale de la Province d'Asie. Elle bénéficie alors de la construction d'un ensemble de monuments grandioses comme l'amphithéâtre de 50000 places. A son apogée, la ville a compté plus de 150000 habitants. Son déclin a commencé au IIIème siècle aprés J-C avec la montée en puissance de la reine Zénobie à Palmyre.

Hôtels en Turquie

Par régions:     Riviera Turque   Mer Egée   Mer Mediterranée   Mer Noire   Cappadoce

Anatolie Centrale    Anatolie Orientale    Anatolie Sud-Est    Mer de Marmara   

Principales villes:   Istanbul   Alanya   Ankara   Antalya   Belek   Bodrum   Fethiye    Göreme   Izmir   Kalkan   Kas   Marmaris   Side


Turquie 2011/2012 -- Guide du Routard

(2010) de Guide du Routard --    ISBN : 2012450725

                                                                                                                                                               


Turquie -- Guide Lonely Planet

(2009) de James Bainbridge --    ISBN : 2816109763

                                                                                                                                                               


Turquie

de Guide Bleu   --    ISBN : 2012447201

La Turquie de l'Est, auparavant peu sûre, est désormais traitée dans le guide. La « Turquie méditerranéenne » a été complètement remaniée.
Un pays qui a tout pour plaire : à la fois européen et oriental, chaleureux, un patrimoine de merveilles antiques, byzantines, arméniennes ou ottomanes, des paysages à couper le souffle. Un pays immense, aux infrastructures inégales.


Carte de la Turquie              Achetez des Livres sur la Turquie et la Méditerranée Orientale









Hotel en Grèce    Hotel en Italie    Hotel dans les Alpes    Hotel en Espagne    Hotel en Allemagne    Hotel aux Etats-Unis    Hotel en Asie   Autres Pays
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Europe :
Paris   Nice   Lyon   Londres   Edimbourg   Dublin   York   Rome  Florence   Venise   Milan   Naples   Sicile
Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Bruges   Berlin   Munich   Francfort   Prague   Budapest