Paris : Montparnasse

Vous etes ICI : Accueil > France > Paris > Montparnasse 
 

La Tour Montparnasse
Le Quartier Montparnasse a connu son heure de gloire dans la période entre les deux guerres mondiales. A cette époque il était fréquenté par les plus grands écrivains et artistes du moment. Ils ont fait la célèbrité des grand Cafés-Restaurants du Boulevard Montparnasse : la Rotonde, le Dôme, la Coupole, le Select.

A la fin des années 1960, le quartier a été transformé par la restructuration de l'emprise de la Gare Montparnasse, l'ancienne gare a été détruite et remplacée par un ensemble immobilier importante dont la Tour Montparnasse, le plus grand immeuble de France. Cette opération immobilière a redonné vie à un quartier qui n'attirait plus grand monde.

Dans la partie Nord du quartier, rue du Cherche-Midi, se trouve l'Hôtel de Montmorency et le long de la Rue de Rennes se situe le Collège Stanislas, un des grands établissements d'enseignement de Paris.

Au Sud de la Tour se trouve la Rue de la Gaîté qui est connue pour ses nombreux Théâtres (Bobino, Montparnasse, ....). En bas de cette rue on arrive sur la Place Edgar Quinet, toujours animée, qui permet d'accéder au Cimetière du Montparnasse.

Environ un kilomètre au Sud du Quartier Montparnasse se situe la Place Denfert-Rochereau, c'est là que se trouve le principal accés aux Catacombes de Paris.


  Quartier Montparnasse   Boulevard du Montparnasse   Gare Montparnasse   Tour Montparnasse

  Rue de la Gaîté   Place Edgar Quinet   Cimetière du Montparnasse

  Place de Catalogne   Collège Stanislas   Hôtels de Montmorency

  Place Denfert-Rochereau   Catacombes de Paris



Plan de Paris
Visite de Paris
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Champs Elysées - Concorde    Tour Eiffel et 7° arrondisst    Le Louvre   Ile de la Cité

Notre Dame   St Germain des Prés   Luxembourg   Quartier Latin   Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards  Halles, Chatelet, Hotel de Ville    Marais   Bastille & Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France





Le Quartier Montparnasse

Montparnasse: Place du 18 Juin
Montparnasse: la Place du 18 Juin 1940

Plan du Quartier MontparnasseLe Quartier Montparnasse s'étend sur trois arrondissements: le 6° et surtout le 14° et le 15°.

A l'origine, la Butte du Mont Parnasse se situait autour de la Place Pablo Picasso, au carrefour des Boulevards Raspail et Montparnasse. Elle a été aplanie vers 1725, avant la réalisation de ces deux boulevards en 1760. La partie la plus animée du Quartier Montparnasse est la partie du Boulevard Montparnasse entre la Place du 18 Juin 1940 et la Place Pablo Picasso, c'est là que se trouvent les grands Cafés-Restaurants et plusieurs salles de cinéma .

En remontant la rue du Montparnasse, on arrive à la Place Edgar Quinet et au début de la Rue de la Gaité accueille un music-hall trés réputé, le Théatre Bobino, dont l'ancien bâtiment a malheureusement disparu. La rue possède plusieurs autres Théâtres et Cafés-théâtre.

Au début des années 1970 la Tour Montparnasse (cf photo ci-contre) a été construite à l'emplacement de l'ancienne Gare Montparnasse. La construction de la Tour, ainsi que celle des immeubles qui lui sont périphériques, a redynamisé un quartier qui s'était endormi aprés la Seconde Guerre Mondiale. Désormais Montparnasse fait partie du circuit des Tours-Operators Parisiens.

C'est en allant un peu en avant de la Place de Catalogne, sur la Place des Cinq-Martyrs, que l'on percoit le mieux l'altitude du quartier, on y domine une partie de Paris avec une vue sur la Tour Eiffel (cf photo ci-dessous).

Montparnasse: vue de la Place des Cinq Martyrs
Montparnasse: vue de la Place des Cinq Martyrs vers la Tour Eiffel


Statue de Balzac, par Rodin, au carrefour Montparnasse-Raspail

Boulevard du Montparnasse: les Cafés-Restaurants


L'actuelle Place Pablo Picasso, au carrefour des boulevards du Montparnasse et Raspail (on dit aussi Carrefour Vavin), est un sité animé depuis plus de deux siècles. En effet c'est là que se situait un bal-jardin trés connu: la Grande Chaumière (une rue à son nom en garde la mémoire), il a eu un grand succés de 1788 à 1853. La Polka et le French-Cancan y sont nées. Des étudiants appelés à être connus ont fréquenté cet établissement: Adolphe Thiers, Jules Favre, Emile de Girardin, Horace Vernet, Barbès, ... Il ferme en 1853, victime de la concurrence de la Closerie des Lilas, vers l'Est du Boulevard du Montparnasse.

La Closerie des Lilas avait été créée par un ancien employé de la Grande-Chaumière, Bullier, qui, aprés avoir racheté en 1847 le Bal de la Chartreuse, le transforme et lui donne un nom au goût du jour. Il rencontre un grand succés et lances des danses comme la Mazurka et la Scottish. Il a survécu juque dans les années 1930.

D'autres établissements moins connus se situaient aussi à cet endroit: le Jardin des Montagnes Suisses, le Bal de l'Arc en Ciel, le Bal de l'Ermitage et celui de l'Elysée-Montparnasse.

Statue de Balzac, par Rodin, au carrefour Montparnasse-Raspail


 
Le Café-Restaurant La Coupole         Le Café-Restaurant La Rotonde
Le Café-Restaurant La Coupole fondé en 1928                                  Le Café-Restaurant La Rotonde         

Au début du XXème siècle un noyau d'artistes d'avant garde se rassemble et vient vivre dans le quartier Montparnasse où ils fréquentent de petits Cafés, on y trouve Alfred Jarry, le Douanier Rousseau, Max Jacob, Apollinaire puis Modigliani, Soutine, Chagall, Léger, Cendrars, André Breton, Cocteau, ... On y rencontre aussi des exilés politiques comme Lénine et Trotsky
Leur succés entraine celui du quartier qui devient un pole d'attraction international animé et réputé. Ceci provoque sa transformation en un endroit chic et trés parisien entre les deux Guerres Mondiales. Les petits Cafés sont devenus de grands établissements renommés comme le Dome, la Rotonde, le Select ou la Coupole, ainsi Hemingway avait ses habitudes dans un autre café-restaurant, La Closerie des Lilas.
Voici un extrait du Guide Bleu sur Paris de 1929 qui permet d'appréhender le Montparnasse de cette époque: Le boulevard du Montparnasse est beaucoup plus qu'une grande artère: il est le centre d'un pays un peu à part, comme Montmartre. [..] . De nos jours, le quartier de Montparnasse est un centre d'artistes, de groupements d'avant-garde, de bohême cosmopolite, où l'on ne trouve pas que la peinture ni le talent. La capitale de cette ville dans la ville est surtout au carrefour du bd Raspail et du bd Montparnasse, où l'on voit les brasseries du Dôme et de la Rotonde, dont les salles, le soir offrent un visage trés pittoresque, évoqué par J. Giraudoux dans Siegfried et le Limousin. C'est ici, qu'avant la guerre [ndlr: la 1ère], Trotzki et ses compagnons se rencontraient.

Aprés la Seconde Guerre Mondiale, le Boulevard du Montparnasse a progressivement perdu son aura et c'est finalament grâce à la restructuration immobilière du début des années 1970 qu'il a été revitalisé.



Réservez votre Hotel autour de Montparnasse  
Hotels à Paris     Montparnasse   Vavin   Pasteur   Gaité   Falguière   Vaugirard
Felix Faure   Plaisance   Raspail   Denfert-Rochereau   Saint-Jacques   Alésia   Glacière


La Gare Montparnasse

A l'origine, la Gare s'appelait l'Embarcadère de Chartres, inauguré en 1840, celui-ci donnait sur l'Avenue du Maine, à l'extrémité de la rue du Départ. Au début du Second Empire, en 1852, la Gare est transférée Place de Rennes (maintenant Place du 18 Juin 1940), elle y est restée jusqu'en 1967.
Cette ancienne Gare a été le quartier général du Général Leclerc, lors de la Libération de Paris en juin 1944. C'est là que le Général Von Choltitz, commandant de la place de Paris, signa la reddition des troupes Allemandes d'occupation.
Un immeuble commercial a remplacé l'ancienne Gare, il comporte plusieurs centres commerciaux et de nombreuses boutiques. Juste en arrière se situe la Tour Montparnasse puis la nouvelle Gare SNCF. Celle-ci dessert, par TGV (Train à Grande Vitesse), l'Ouest et le Sud-Ouest de la France de la Bretagne aux Pyrénées et toute la partie Ouest de l'Aquitaine.
La partie Ouest de la Gare est sous une grande dalle de béton, un quartier d'affaires a été implanté au dessus de la Gare, il s'est développé et incorpore la Place de Catalogne.


La Tour Montparnasse

La Tour Montparnasse


La sihouette de la Tour Montparnasse est visible de pratiquement partout dans Paris et même bien au-delà. Sa construction a été l'objet de longues controverses car elle est atypique par rapport aux immeubles Parisiens traditionnels.

Elle mesure 209 mètres de hauteur et c'est le plus grand immeuble de France. Elle pèse 120000 tonnes et il a fallu beaucoup de précautions pour en assurer les fondations, celles-ci s'enfoncent à plus de 70 mètres dans le sol. Elle a été achevée et mise en service en septembre 1973.

Elle compte 56 étages, la plupart sont occupés par des bureaux d'entreprises de tous types (commerce, service, industrie). Le dernier étage a été aménagé pour les visiteurs et touristes, il offre un splendide panorama sur Paris et sa région, un restaurant réputé se situe aussi à cet étage.





 


Librairie sur Paris et l'Île de France


Paris - Tous les plus beaux monuments
de Guide Voir -    ISBN : 2012443745

Le guide Voir Paris accompagne votre visite des monuments emblématiques ainsi que des sites plus secrets. Il est indispensable pour les touristes Français et Etrangers, comme aux Parisiens curieux d'en apprendre toujours davantage sur leur ville.
Grâce à de spectaculaires dessins en 3D, découvrez autrement l'architecture du Centre Pompidou ou du Sacré-Cœur.
Grâce à des itinéraires de promenade, laissez-vous guider dans des quartiers pleins de charme : Butte-aux-Cailles, île Saint-Louis, canal Saint-Martin…
Profitez pleinement des attractions de la Ville lumière grâce à nos bonnes adresses : restaurants, boutiques, théâtres…


Guide Voir plus ancien:   Paris (2002)


Guide Michelin 2012 Paris     

Guides Lonely Planet
Paris     Paris Branché     Paris (en Anglais)    

Guides du Routard
Paris     Paris Balades     Week- end à Paris     Restos et bistrots de Paris     Le Routard des amoureux à Paris     Paris la nuit

Guides Gallimard
Paris      Paris secret      Le Louvre      La Seine en Ile de France

Guides Verts (Michelin)
Paris      Île-de-France : Chartres Chantilly Compiègne

Guides Bleus
Paris

D'autres livres sur Paris et l'Ile de France


Autres Guides Touristiques          Librairie de FranceBalade



La Rue de la Gaîté

Le Théâtre du Montparnasse         Le Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
Le Théâtre du Montparnasse                                 Le Théâtre de la Gaîté-Montparnasse

Les Théâtres de la rue de la Gaîté
Rien que son nom suffit à situer la vocation première de cette rue. En 1730, ce n'est encore qu'un chemin de terre, en 1804, c'est un chemin vicinal reliant la Barrière de Montparnasse à Clamart. Déjà à cette époque de nombreuses guinguettes, des bals, des cabarets, des restaurants, des théâtres et des marchands de tous genres se sont installées entre les Barrières de Montparnasse et du Maine (cf Bd Edgar Quinet). La rue de la Gaîté n'est que le développement de ce type d'établissements, avec surtout des bals et des cabarets, formant ainsi un quartier dédié aux loisirs et plaisirs.
Parmi les établissements de la rue de la Gaîté connus au XIXème siècle, on peut citer: le Restaurant Richefeu et surtout le Bal Constant. Celui-ci était également surnomméle bal des Gigolettes (c'est plus évocateur), il devient ensuite le Café des Mille Colonnes et enfin le Théatre Bobino, toujours présent. Face aux Mille Colonnes se trouvait un autre bal, le Jardin de Paris et un peu plus loin le Théâtre Montparnasse-Montrouge. Celui-ci a été reconstruit en 1886, c'est le théâtre que l'on voit ci-dessus sur la photo de gauche. Il y avait encore bien d'autres bals: Aux Deux Eléphants, le bal du Sauvage, le bal des Gigoteurs, ... et aussi des cabarets (La Belle Polonaise) et restaurants (Au Veau qui Tette, le Lapin Blanc, la Mère Cadet, ...).

La vocation de la rue de la Gaîté s'est maintenue jusqu'à nos jours, avec de nombreux théâtres (Bobino, Montparnasse, Gaîté-Montparnasse, Petit Montparnasse, Rive Gauche, Comédie Italienne, Guichet Montparnasse). Mais il y a eu des périodes difficiles comme aprés la Seconde Guerre Mondiale où elle a été envahie par la prostitution. Cette situation a disparu maintenant.


 


La Place Edgar Quinet

La Place Edgar Quinet
La Place Edgar Quinet, en face la rue du Montparnasse

La Place Edgar Quinet est l'endroit où la rue du Montparnasse atteignait le Mur des Fermiers Généraux. On appelait ce lieu la Barrière Montparnasse. Elle a toujours été trés animée par sa position à l'entrée de la rue de la Gaîté.
En direction de l'Ouest, le Boulevard Edgar Quinet rejoignait la Barrière du Maine, au carrefour avec l'avenue du Maine. Ce carrefour était la Place Bienvenuë qui a disparu lors de la restructuration du Quartier Montparnasse à la fin des années 1960. Toute cette partie du boulevard Edgar Quinet était trés animée. En 1840, le Bal Tonnelier, en 1848, la gargote Aux Cuisiniers associés s'installèrent à la Barrière du Maine, accentuant le caractère joyeux et distrayant du quartier.



Le Cimetière du Montparnasse

Le Cimetière du Montparnasse a été créé lors de la Révolution Française, il a été ouvert en juillet 1824. Il a la forme d'un pentagone limité par les boulevards Edgar Quinet, Raspail, la rue Froidevaux et les maisons de la partie Est de la rue de la Gaîté.
Il a été constitué, en particulier, à partir d'un enclos qui servait de cimetière aux religieux de la Charité qui étaient installés rue des Saints-Pères. Sur cet enclos se trouvait le moulin des Frères de la Charité, surnommé au XVIIIème siècle le Moulin Moliniste car les élèves Jésuites avaient l'habitude de s'y rassembler.
Le Cimetière du Montparnasse recueille les tombes de nombreuses personnalités, parmi les plus anciennes: Girodet (1826), Houdon (1828), l'Abbé Grégoire (1831), le peintre Gérard (1837), Dumont d'Urville (1842), Blanqui (1855), Augustin Thierry (1856), ...



La Place de Catalogne

La Place de Catalogne
La Place de Catalogne avec au centre, une fontaine sur un grand plan circulaire penché

La Place de Catalogne se situe sur la partie arrière de la Gare Montparnasse, un peu isolée par rapport au Montparnasse vivant. Cette place et ses environs présentent un exemple original d'architecture de la fin du XXème siècle. L'ensemble a été réalisé par l'architecte Espagnol Ricardo Bofil. Le centre de la place est doté d'une grande fontaine circulaire et penchée où l'eau ruisselle. Contrairement à l'idée de ses promoteurs, la place n'est pas devenue un centre de vie, peu de commerces y sont installés et peu de gens y circulent, la circulation automobile y règne en maitre.
Les immeubles les Colonnes et l'Amphithéâtre ( cf photo ci-dessous) suivent le tracé circulaire de la place, illustrant l'utilisation du convexe et du concave y compris pour la réalisation de bureaux ou d'appartements. Ces immeubles, et les autres de cet ensemble, ont été réalisés à partir de panneaux préfabriqués évoquant la pierre sculptée.

Les immeubles de la Place de Séoul
Les immeubles de la Place de Séoul








Le Collège Stanislas

Le Collège Stanislas est un établissement d'enseignement catholique qui a été fondé en 1804.
 
Comme les autres grands lycées Parisiens, il a accueilli des élèves célèbres. Il occupe une grande surface (2 hectares) entre les rues de Rennes, Notre -Dame des Champs et du Montparnasse. Jusqu'au milieu des années 1960, il bénéficiait d'un parc splendide en plein centre de Paris. Malheureusement celui-ci a été sacrifié pour la réalisation d'un grand bâtiment en béton de sept étages.
 
L'établissement a été fondé en 1804, il s'appelle alors Institution Liautard. Il prend le nom de Collège Stanislas en 1821, en l'honneur du roi Louis XVIII dont c'est le deuxième prénom. Le Collège s'installe au 22 rue Notre-Dame des Champs en 1847. Par la suite il incorpore l'Hôtel de Mailly réalisé au XVIIIème siècle. Une partie du parc subsiste ainsi que l'Hôtel de Silène réalisé en 1777 siècle par le Comte d'Orliane, il conserve également une belle salle voûtée qui a servi de brasserie pendant la Révolution Française.
 
Pendant trés longtemps, il a accueilli des élèves de l'enseignement primaire et secondaire jusqu'au Baccalauréat, maintenant il comprend des classes préparatoires aux Grandes Ecoles et un internat.
 


Hôtel de Montmorency, rue du Cherche-Midi

Hôtels de Montmorency

Il y a en fait deux Hôtels de Montmorency dans la rue du Cherche-Midi. Le petit hôtel est au n° 85 et le grand hôtel est au n° 89 (cf photo ci-contre).

Le grand Hôtel a été construit en 1756 pour le Comte de Montmorency-Bours, il illustre trés bien l'architecture Classique. Il possède un bel escalier intérieur avec un médaillon de Louis XV , un buste en platre de Mirabeau et une statue de Napoléon.
Il est vendu en 1776 à Pérusse des Cars et confisqué lors de la Révolution Française. Il est acquis en 1808 par le Maréchal Lefebvre, dont la femme était la célèbre Madame Sans-Gêne. Celle-ci revendit l'hôtel en 1821 sans l'avoir jamais habité.
Cet Hôtel est maintenant le siège de l'Ambassade de la République du Mali.

Le petit Hôtel a été construit en 1743 et acquis en 1752 par le Comte de Montmorency-Bours. Il est acquis en 1790 par des banquiers, les frères Mallet.
Il devient ensuite la propriété du Baron d'Uckermann, qui est l'héritier du peintre Hébert (1817-1908), peintre officiel du Second Empire et directeur de la Villa Médicis à Rome. Uckermann transforme l'édifice en Musée dédié à ce peintre.
L'Hôtel a été donné à l'Etat en 1974, il conserve ses dallages, tentures et lambris d'origine.

Le grand Hôtel de Montmorency


 

Guides et Cartes pour découvrir la France

Cartes Routières     Guides Touristiques     Tous les Guides Bleus     Guides des Randonnées Pédestres

Carte au 1/25000ème :   Cartes Série Bleue de l'IGN       Cartes Série Top 25 l'IGN

Consultez la Librairie de FranceBalade      Accés à la Librairie en ligne



La Place Denfert-Rochereau

La Place Denfert-Rochereau
La Place Denfert-Rochereau, en face l'Avenue Denfert-Rochereau

Cette place est issue de la Barrière d'Enfer réalisée en 1784 sur l'Enceinte des Fermiers Généraux. Cette enceinte avait pour but de contrôler l'entrée dans la ville des marchandises taxables. Elle suivait le tracé des actuels Boulevard Saint-Jacques, d'une part et Boulevard Raspail, d'autre part. Jusqu'en 1879, son nom est Place d'Enfer, il vient de celui de la route qui, à partir de la Porte Saint Michel, quittait Paris en direction d'Orléans. De 1784 à 1788, l'architecte Ledoux y a construit deux bâtiments massifs et lourds pour l'Octroi (péage) appliqué aux marchandises. Ils subsistent toujours et l'un d'entre eux permet l'accés aux Catacombes.
Côté Est de la place Denfert-Rochereau se trouve l'ancienne Gare du Chemin de Fer de Sceaux. Créé en 1846, ce chemin de fer était un des premiers réalisés en France. La Gare est maintenant devenue celle du RER.
Vers le Nord, l'avenue Denfert-Rochereau est bordée de nombreux établissements religieux et hospitaliers. Chateaubriand a vécu un certain temps, entre 1826 et 1838, dans un pavillon d'un de ces établissements proche de la place.
Au centre de la place se trouve le Lion de Belfort, réduction en bronze du Lion sculpté à Belfort par Bartholdi, à la mémoire du colonel Denfert-Rochereau et des défenseurs de la ville pendant la Guerre de 1870-1871 contre les Prussiens.



Les Carrières de Paris et les Catacombes

Les Carrières du Sud de Paris
Pendant de nombreux siècles, depuis l'époque Gallo-Romaine, les pierres qui ont servi à construire les monuments et les maisons de Paris ont été extraites de carrières se situant sur les bords de la Bièvre, dans les faubourgs Saint Victor et Saint Marcel et de la butte du Montparnasse. Puis à partir du XIVème siècle, les extractions se déplacent vers le Sud, dans le faubourg Saint-Jacques et sur la partie des territoires des communes de Gentilly, Montrouge et Vaugirard actuellement dans Paris (annexée en 1860). En même temps le développement de Paris conduit à construire au dessus de ces carrières souterraines, d'où de nombreux accidents provoqués par les effondrements. Certains sont catastrophiques et en 1823 l'exploitation des carrières souterraines dans Paris est interdite, ceci est étendu à la zone annexée en 1860. Autour de Paris et de la proche banlieue, le sous-sol est miné sur plus de 700 hectares, il existe environ 300 kilomètres de galeries dont 70 pour le seul 14ème arrondissement. En même temps ces carrières servaient aussi de repaires et de refuges pour les brigands.

Les Catacombes
Vers 1780, la décision est prise de supprimer le Cimetière des Innocents, au centre de Paris. Le Lieutenant de Police Thiroux de Crosne demande à l'architecte Guillaumot de rechercher un endroit où transférer les ossements. Celui-ci propose les anciennes carrières au lieu-dit la Tombe-Issoire, on y dépose les ossements dans un ossuaire de 11000 m2 sous les actuelles rue Dareau, d'Alembert, Hallé et l'avenue du Parc Montsouris. Cet ossuaire a été appelé les Catacombes, il a été inauguré et beni le 7 avril 1786. Les Catacombes ont servi de lieu d'inhumation pendant la période Révolutionnaire, en particulier pour les victimes des massacres de septembre 1792. Ensuite on y a ajouté les ossements des cimetières qui ont été supprimés à l'intérieur de Paris jusqu'en 1860. Elles contiennent les ossements de plus de 6 millions de personnes.
L'entrée des Catacombes est située dans le pavillon Ouest de l'ancienne Barrière d'Enfer, Place Denfert-Rochereau. On accède à l'ossuaire en descendant à 20 mètres dans le sol, l'ensemble des galeries mortuaires mesurent plus de 1500 mètres de longueur. On sort des Catacombes dans la rue Dareau.







Visitez le Quartier du Luxembourg

Le Quartier du Luxembourg est immédiatement à l'Est du Quartier Montparnasse, le Quartier St Germain des Prés est au Nord-Est.

Le Sénat de la République Francaise
Le Palais du Luxembourg abrite maintenant le Sénat, haute Assemblée de la République Francaise.


Le Quartier du Luxembourg

Le Palais du Luxembourg  Le Sénat   L'Orangerie   La Fontaine Médicis

Les Jardins du Luxembourg   Les Statues des Reines de France   

Avenue de l'Observatoire   L'Institut d'Archéologie  La Fontaine de l'Observatoire

La Place Camille Jullian   L'Observatoire    Le Pavillon des Fontainiers   

St Jacques du Haut Pas  L'Hôpital du Val de Grâce



Pages pour découvrir Paris :
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Tour Eiffel et 7° arrondisst    Champs Elysées - Concorde    

Le Louvre     Ile de la Cité    Notre Dame de Paris     St Germain des Prés    Luxembourg     Quartier Latin     Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards   Halles, Chatelet, Hotel de Ville     Le Marais     Bastille et Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France









Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne    Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne  Pays Basque Espagnol  Saint Sébastien  Castille et Leon  Leon  Burgos  Zamora  Salamanque  Ségovie  Soria  Andalousie
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    


Votre Hotel :    Paris (1)       Paris (2)       Aéroport Charles Gaulle     Aéroport d'Orly
Chantilly   Enghien-les-Bains   Neuilly   Nanterre   La Défense   Saint Germain en Laye   Chatou   Le Vésinet   Louveciennes   Versailles   Sèvres   Meudon  Issy les Moulineaux   Montrouge   Sceaux  Massy  Créteil  Vincennes 


Hôtel en Italie     Hôtel dans les Alpes     Hôtel en France     Hôtel en Europe     Hotel en Espagne    Autres Pays
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague