Paris: le Quartier Latin et le 5° arrondissement

Vous etes ICI : Accueil > France > Paris > Le Quartier Latin et le 5° arrondissement  
 
 


   La Fontaine Saint Michel, Place St Michel
A Paris, le Quartier Latin est une zone à l'Est de Saint Germain des Prés et du Jardin du Luxembourg. Au Sud, il part de la Montagne Sainte Geneviève et en descendant le Boulevard Saint Michel arrive à la Seine jusqu'aux abords de Notre Dame de Paris. C'était le quartier des étudiants, maintenant c'est avant tout un quartier touristique très animé avec en particulier la zone piètonnière de La Huchette.

Voici un ensemble de lieux à visiter dans le Quartier Latin :

    La Huchette     Hotel de Cluny et les Thermes,

La Sorbonne     Le Collège de France,

Le Panthéon,   St Etienne du Mont,   Abbaye Sainte Geneviève,

Bibliothèque Sainte Geneviève,   Ancienne Ecole Polytechnique.


Les environs du Quartier Latin correspondent globalement au 5° arrondissement, une promenade permet d'y rencontrer des sites intéressants :
Place de la Contrescarpe,   Rue Mouffetard,   Eglise St Médard,

Les arènes de Lutèce   Paris Gallo-Romain: Lutèce,

Le Jardin des Plantes,   Fontaine Cuvier,   Mosquée de Paris.
 
A partir de la Seine sur environ 200 mètres, jusqu'au boulevard Saint Germain, le terrain est plat dans le Quartier de la Huchette, puis le coteau s'élève avec des pentes parfois fortes. Ceci est particulièrement sensible sur le Boulevard Saint Michel, la rue Saint Jacques et la Montagne Sainte Geneviève.
 
Guides Touristiques et Livres sur Paris et l'Île de France

 


     Avec Google


Plan de Paris
Visite de Paris
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Champs Elysées - Concorde    Tour Eiffel et 7° arrondisst    Le Louvre   Ile de la Cité

Notre Dame   St Germain des Prés   Luxembourg   Quartier Latin   Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards  Halles, Chatelet, Hotel de Ville    Marais   Bastille & Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France



Un Bouquiniste sur les Quais de la Seine, Place Saint Michel

Quartier Latin et Montagne Sainte Geneviève

Le Quartier Latin part de la Seine et va jusqu'à la Montagne Sainte Geneviève.
La photo ci-contre montre un Bouquiniste sur les quais de la Seine, Place Saint Michel, au fond on apercoit Notre Dame de Paris. Jusqu'en Mai 1968, le Quartier Latin rassemblait les étudiants. Aprés les émeutes de cette époque, la plupart de ceux-ci ont été éxilés dans des établissements à la périphérie de Paris. Maintenant c'est avant tout un quartier touristique très animé avec en particulier la zone piètonnière de La Huchette.
En remontant le Boulevard Saint Michel on arrive ensuite à l'Hotel et les Thermes de Cluny et sur la rue des Ecoles à la Sorbonne et au Collège de France.

En poursuivant on gravit la Montagne Sainte Geneviève qui possède de nombreux monuments. Jusqu'au XVIIIème siècle l'Abbaye Sainte Geneviève occupait une surface importante au sommet de la Montagne, sa destruction a permis de construire le Pantheon et ses Collections de Livres ont été déposées à la Bibliothèque Sainte Geneviève. L'Eglise Saint Etienne du Mont dépendait aussi de l'Abbaye Sainte Geneviève. Il reste de cette Abbaye une Tour qui est incorporée au Lycée Henri IV.

Le 5° Arrondissement autour du Quartier Latin

Dans les environs du Quartier Latin, au Sud et Est de la Montagne Sainte Geneviève s'étend le Quartier Mouffetard avec la Place de la Contrescarpe et l'Eglise Saint Médard. Un peu au delà, rue Monge, se trouvent les Arènes, c'est d'ailleurs dans cette partie de Paris que se situaient la plupart des édifices du Lutèce Gallo-Romain. Encore un peu plus à l'Est s'étend le Jardin des Plantes avec tout proche la Fontaine Cuvier et la Mosquée de Paris.




Réservez votre Hotel autour de Saint Germain et du Quartier Latin  
Saint Michel   La Sorbonne   Luxembourg   Odéon   Saint Germain des Prés 
Saint Sulpice  Notre Dame des Champs  Panthéon   Saint Jacques   Port Royal  Place Monge   Jardin des Plantes


La Huchette

Le Quartier de la Huchette

La zone piètonnière de La Huchette (cf photo à gauche) longe la Seine à l'Est de la partie basse du Boulevard Saint Michel. Les ruelles sont étroites et portent des noms typiques: rue du chat qui pèche, etc... Le Quartier avec ses nombreux magasins et restaurants est très fréquenté par les touristes.

L'Eglise Saint Séverin (cf photo à droite) est sur le coté Est du Quartier de La Huchette. Elle a été construite entre le XIIIème et le XVème siècle. Elle n'est pas très haute mais par contre assez large. Son déambulatoire est spectaculaire et intéressant ainsi que ses vitraux et son buffet d'orgues.

L'Eglise Saint Julien le Pauvre se situe prés de la Seine, à l'origine c'est un sanctuaire qui est ravagé par les Normands à la fin du IXème siècle. L'église actuelle a été reconstruite en 1165. Elle est affectée au rite Melchite (Byzantin Catholique) depuis 1889.
Eglise Saint Séverin


Musée du Moyen Age, Hotel et Thermes de Cluny

Le Musée du Moyen Age comprend deux monuments intéressants: les Thermes Gallo-Romains et l'Hotel des Abbés de Cluny. On y accède par la Place Paul Painlevé mais les restes des Thermes sont également visibles à partir des Boulevards Saint Michel et Saint Germain.

Thermes Gallo-Romains
Thermes Gallo-Romain de Cluny
Les Thermes datent du IIIeme siècle après JC, ils ont sans doute ete construits à l'initiative de l'Empereur Romain Constance Chlore et leur état de conservation est remarquable. Les différents composants de l'édifice se distinguent bien : frigidarium, avec sa voute de 15 m de haut, et caldarium. Les murs ont conservé leur structure d'origine avec des petites pierres carrées séparées à intervalles réguliers de rangs de briques. Il subsiste un fragment de mosaïque (Amour chevauchant un dauphin). La surface des Thermes était importante, ils s'étendaient jusqu'à la Seine et là où est l'église Saint Germain des Prés. Il étaient alimentés en eau par l'Aqueduc d'Arcueil.

Hotel de Cluny
Les Abbés de Cluny en Bourgogne se sont faits construire une résidence à Paris près de l'Université dès le XIIIème siècle. L'Abbé Jacques d'Amboise a fait reconstruire l' Hotel de Cluny dans les années 1490. Ce batiment a conservé ses dispositions intérieures d'origine : les salles, la circulation et la chapelle.
Hotel médiéval de Cluny
Depuis 1843, l'Hotel de Cluny abrite un Musée consacré au Moyen-Age. Les collections offrent une description très complète sur l'art et l'histoire de la Gaule Romaine jusqu'au début du XVIe siècle.

Visitez le Musée du Moyen-Age, l'Hotel et les Thermes de Cluny

Achetez le Guide du Musée du Moyen Age & des Thermes de Cluny


La Chapelle de la Sorbonne
La Chapelle de la Sorbonne

La Sorbonne

La Sorbonne a été créée en 1253 par Robert de Sorbon, le confesseur du Roi de France Saint Louis. C'est alors un Collège pour les étudiants en Théologie. Il est intègré à l'Université de Paris qui avait été fondée dès 1200 par le Roi de France Philippe-Auguste. La Sorbonne participe activement aux épisodes de l'Histoire de France. Elle condamne les Templiers à la demande de Philippe IV le Bel et pendant la Guerre de Cent Ans elle est du parti Bourguignon et reconnait Henri V d'Angleterre comme Roi de France. Au moment des Guerres de Religion elle est du coté de la Ligue et combat les Protestants.
Richelieu devient Proviseur de la Sorbonne et la fait reconstruire de 1624 à 1642. En 1792 l'Université de Paris et la Sorbonne sont supprimés mais Napoléon I les rétablit en 1806.
La Sorbonne est reconstuite et agrandie entre 1885 et 1900 afin de répondre au développement de l'enseignement supérieur, Elle est le centre de la révolte étudiante en Mai 1968.

L'entrée principale donne sur le rue des Ecoles mais il ne faut pas oublier d'aller sur la Place de la Sorbonne pour voir la facade de la Chapelle de la Sorbonne (cf photo ci-contre).
Depuis 1897, une partie des locaux de la Sorbonne accueillent l' Ecole des Chartes qui a pour vocation l'explication et l'exploitation des documents pouvant servir à la connaissance de l'Histoire de France.

En 1627 le Cardinal de Richelieu fait reconstruire les bâtiments. Les travaux sont réalisés par Jacques Le Mercier. La Chapelle de la Sorbonne est construite à partir de 1635 jusqu'en 1642 et on peut y admirer le tombeau de Richelieu, mort en 1642, sculpté par Girardon en 1694 à partir de dessins de Le Brun. La Chapelle est le seul édifice qui nous reste de cette époque, elle occupe un des cotés de la Cour d'Honneur. En effet la Sorbonne a été reconstruite en 1883 avec des amphithéatres, des laboratoires et une bibliothèque permettant de mieux répondre aux besoins des étudiants.

Tombeau de Richelieu dans l'église de la Sorbonne

Découvrez l'Histoire de La Sorbonne



Le Collège de France

Le Collège de France
Le Collège de France

Le Collège de France a été créé par le Roi François I, à la demande de Guillaume Budé, en 1530. Il s'appelle d'abord le Collège des Lecteurs Royaux puis pendant les XVII et XVIIIèmes siècles, Collège Royal. C'est lors de la Révolution Française qu'il prend le nom de Collège de France. Guillaume Budé et ses confrères y ont developpé un enseignement humaniste, les cours sont publics et gratuits. Cet enseignement est éloigné du dogmatisme et de l'intolérance de celui diffusé par l'Université dans la Sorbonne voisine.

François I a créé l'institution mais sans lui attribuer de locaux. Il faut attendre le règne d'Henri IV pour qu'un bâtiment, à leur usage, soit réalisé par l'architecte Claude Châtillon au pied de la colline Saint Geneviève. Il est construit sur l'emplacement des anciens Collèges de Cambrai et de Tréguier. La première pierre est posée en 1610 par le Roi Louis XIII qui n'a que 9 ans. Il s'avère bientôt insuffisant et il est reconstruit par Chalgrin en 1778. C'est l'édifice actuel, il conserve quelques éléments des bâtiments d'origine.
Depuis les années 1930 et les progrès des sciences expérimentales, les locaux ont été sensiblement agrandis par l'ajoût d'amphithéâtres et de laboratoires réalisés par les architectes Guibert et Lecomte.


Librairie sur Paris et l'Île de France


Paris - Tous les plus beaux monuments
de Guide Voir -    ISBN : 2012443745

Le guide Voir Paris accompagne votre visite des monuments emblématiques ainsi que des sites plus secrets. Il est indispensable pour les touristes Français et Etrangers, comme aux Parisiens curieux d'en apprendre toujours davantage sur leur ville.
Grâce à de spectaculaires dessins en 3D, découvrez autrement l'architecture du Centre Pompidou ou du Sacré-Cœur.
Grâce à des itinéraires de promenade, laissez-vous guider dans des quartiers pleins de charme : Butte-aux-Cailles, île Saint-Louis, canal Saint-Martin…
Profitez pleinement des attractions de la Ville lumière grâce à nos bonnes adresses : restaurants, boutiques, théâtres…


Guide Voir plus ancien:   Paris (2002)


Guide Michelin 2012 Paris     

Guides Lonely Planet
Paris     Paris Branché     Paris (en Anglais)    

Guides du Routard
Paris     Paris Balades     Week- end à Paris     Restos et bistrots de Paris     Le Routard des amoureux à Paris     Paris la nuit

Guides Gallimard
Paris      Paris secret      Le Louvre      La Seine en Ile de France

Guides Verts (Michelin)
Paris      Île-de-France : Chartres Chantilly Compiègne

Guides Bleus
Paris

D'autres livres sur Paris et l'Ile de France


Autres Guides Touristiques          Librairie de FranceBalade
Achetez ces livres, pour vous-meme ou pour offrir :
 
A travers le Quartier Latin                    Montagne Sainte-Geneviève, Quartier Latin








Saint Germain des Prés

Prés du Quartier Latin vous pouvez aussi visiter le Saint Germain des Prés.

    Abbaye St Germain des Prés,     Le Quartier St Germain des Prés,     L'Institut de France,     Le Pont des Arts,

    La Monnaie,     Saint Sulpice,     Théâtre de l'Odéon,     Le Palais et les Jardins du Luxembourg.




La Montagne Sainte Geneviève

Le Panthéon,     St Etienne du Mont,     Abbaye Sainte Geneviève,

Bibliothèque Sainte Geneviève,     Ancienne Ecole Polytechnique.


Paris : le Panthéon

Le Panthéon

En 1755, le Roi de France Louis XV échappe à une maladie grave, pour exaucer un voeu il fait reconstruire l'Eglise de l'Abbaye Sainte Geneviève qui est alors en très mauvais état. Le Marquis de Marigny est chargé de l'opération et il choisit l'Architecte Jacques-Germain Soufflot pour conduire les travaux qui débutent en 1764 et s'achèvent en 1790. Le batiment est imposant, il mesure 110 mètres de long sur 80 m de largeur et de hauteur et la crypte est particulièrement vaste.
En 1791, le Gouvernement Révolutionnaire décide de transformer l'église en Panthéon pour rendre hommage aux hommes illustres de la Nation, ce batiment devient leur dernière demeure. Temporairement, il redevient une église de 1806 à 1831 puis de 1852 à 1885.

La phrase Aux Grands Hommes La Patrie Reconnaissante est inscrite sur le frontispice du monument qui a été sculpté par David d'Angers.
Il abrite, parmi bien d'autres, les cendres de Mirabeau, Voltaire, Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Emile Zola, Pierre et Marie Curie, Malraux... Leurs tombes sont installées dans la crypte de l'édifice.

Le Panthéon dans l'axe de la rue Soufflot et de la Place Edmond Rostand.

Paris : le Panthéon
Paris : le Panthéon vu du Sud-Ouest
Son architecture est inspirée de celle du Panthéon de Rome, la façade comporte un ensemble de 22 colonnes Corinthiennes. Le Dôme s'élève à 83 mètres (au sommet de la lanterne), il est composé de trois coupoles et s'inspire du Dôme des Invalides. La base du dôme est entourée d'une colonnade qui, en plus son aspect décoratif, permet de supporter son poids.

Visitez le Panthéon à Rome (IIème siècle aprés J-C)
Paris : la Mairie du V° arrondissement
Paris : la Mairie du V° arrondissement, sur la Place du Pantheon


Eglise Saint Etienne du Mont

Saint Etienne du Mont

L'église Saint Etienne du Mont se situe sur la Place Sainte Geneviève, c'est l'église où cette sainte, qui est la patronne de Paris, est vénérée.
Jusqu'en 1210, les serviteurs de l'Abbaye Sainte Geneviève et les habitants du petit bourg attenant assistent aux offices dans la crypte de l'église Abbatiale. Leur nombre croissant finit par nécessiter la construction d'une nouvelle église qui est dédiée à saint Etienne. A la fin du XVème siècle, l'édifice est devenu trop petit, elle est reconstruite. Les travaux vont durer plus d'un siècle, de 1492 à 1626, date à laquelle l'église est consacrée. Elle a beaucoup souffert lors de la Révolution Française, elle a été restaurée sous le Second Empire par Baltard, les statues et sculptures de la façade datent de 1862.

Au plan architectural la façade comporte trois frontons superposés (cf photo ci-contre). Le choeur est de style Gothique flamboyant avec des baies en arc brisé. L'intérieur est de style Gothique, il est éclairé par de grandes baies lumineuses. L'élément le plus original est le Jubé qui a été achevé en 1545, c'est une galerie transversale au bâtiment, il est destiné à la lecture des écritures aux fidèles.
Les restes de Sainte Geneviève étaient déposés dans une chasse dans la crypte, ils ont été brûlés en Place de Grève en 1793.

L'église Saint Etienne du Mont et la Tour de l'ancienne Abbaye Sainte Geneviève, aujourd'hui dans le Lycée Henri IV.


Visitez:     Les Cathédrales médiévales       Les Abbayes médiévales       L'Architecture religieuse Médiévale
 
La Cathédrale de Chartres       Eglises Romanes du Poitou       Le Mont Saint Michel

Achetez des livres sur : le Moyen-Age     les Cathédrales de France     les Abbayes de France     les Chateaux Forts


Gravure des Eglises Saint Etienne et Sainte Geneviève

L'Abbaye Sainte Geneviève

En 510 le Roi Franc Clovis, le fondateur de la dynastie Mérovingienne, fait construire au sommet de la Montagne Sainte Geneviève une Basilique des Saints Apotres, dédiée aux saints Pierre et Paul. Il y est inhumé en 511.
En janvier 512, c'est au tour de Sainte Geneviève (qui a sauvé Paris assiègé par le Hun Attila) de décèder à l'age de 89 ans. Elle est inhumée dans la crypte de la Basilique. Cette église prend son nom et des religieux viennent s'établir autour d'elle. Ils fondent l'Abbaye Sainte Geneviève qui disparait en 857, à la suite des invasions Normandes. Mais elle est reconstituée en 1148 et tenue par les Génovéfains, qui suivent la règle de Saint Augustin, ils dépendent directement du Pape. En 1619 le Cardinal de La Rochefoucauld fait de l'Abbaye Sainte Geneviève la maison mère des Génovéfains, elle est restaurée dans la deuxième partie du XVIIème siècle avec, en particulier la réalisation de l'Escalier des Prophètes et celui de la Vierge à l'Enfant.
L'Abbaye Sainte Geneviève a été fermée à la Révolution Française et déclarée Bien National. Une bonne partie de ses bâtiments conventuels est attribuée à un établissement d'enseignement, l'Ecole Centrale du Panthéon créée en 1796. Il devient ensuite Lycée Napoléon de 1804 à 1815, Collège Henri IV avec la Restauration, puis à nouveau Lycée Napoléon sous le Second Empire, Collège Corneille de 1870 à 1872 et à partie de là jusqu'à nos jours, Lycée Henri IV.
Le clocher de l'église date de 1180 avec des remaniements au XVème siècle, il est à l'intérieur du Lycée, on le voit à droite sur la photo ci-dessus.

 


Bibliothèque Sainte Geneviève

Bibliothèque Sainte Geneviève
Bibliothèque Sainte Geneviève à côté du Panthéon

La Bibliothèque Sainte Geneviève a été construite entre 1844 et 1850 par Labrouste qui y a réalisée une belle architecture métallique. La bibliothèque elle-même a été constituée à partir du fonds d'ouvrages de celle de l'ancienne Abbaye Sainte Geneviève. Ceci représentait 80000 volumes et 2000 manuscrits accumulés pendant des siècles. A l'heure actuelle elle compte prés de 3 millions de volumes. Elle est devenue la principale bibliothèque des étudiants du quartier.

Collège de Montaigu
La Bibliothèque Sainte Geneviève a été installée sur l'emplacement de l'ancien Collège de Montaigu qui avait été fondé en 1314, à la fin du règne de Philippe IV le Bel. Le régime scolaire établi à partir de 1502 par Jean Standouth était terrible. Eté comme hiver, les élèves dormaient à même le sol, ils se levaient à 4 heures du matin aprés avoir été réveillé pour les offices de la nuit, ils passaient leur journée à accomplir des exercices intellectuels de toute sorte et se couchaient à 9 heures du soir. Leur alimentation était faite juste pour qu'ils ne meurent pas de faim et les punitions étaient trés rigoureuses. Pour autant le Collège avait de trés bons résultats scolaires. Il a été supprimé lors de la Révolution Française.


Ancienne Ecole Polytechnique

Ancienne Ecole Polytechnique
Façade de l'ancienne Ecole Polytechnique rue Descartes dans le 5° arrondissement

L'ancienne Ecole Polytechnique est la plus prestigieuse des Grandes Ecoles Françaises, elle compte de nombreux savants, hommes politiques, industriels, ... parmi ses anciens élèves.
Elle était installée rue Descartes jusque dans les années 1970, elle a déménagé à Palaiseau une vingtaine de kilomètres au Sud de Paris. Les locaux de la rue Descartes sont maintenant occupés par le Ministère de la Recherche.
L'Ecole Polytechnique (en abrégé l'X) a été fondée en 1794, pendant la Révolution Française, par la Convention. Hébergée initialement dans l'Hotel de Lassay, résidence actuelle du Président de l'Assemblée Nationale, elle accueillait des élèves externes. Napoléon I l'organise, lui donne son statut militaire et sa structure d'internat. Il attribue à l'Ecole, en 1805, les locaux de l'ancien Collège de Navarre (y compris ceux de Boncourt et Tournai). La Chapelle, la Salle des Actes, le Pavillon de Théologie ont été malheureusement détruits de 1836 à 1875. L'Ecole Polytechnique a été quasiment reconstruite et agrandie de 1928 à 1937 par les architectes Tournaire et Umdbenstock. L'aménagement du Pavillon Joffre a provoqué la suppression de constructions du XVIIIème siècle: seul subsiste, en façade, un avant-corps de 1738.

Le Collège de Navarre était l'établissement le plus célèbre de l'Université de Paris, il a été fondé en 1304 par Jeanne de Navarre, le femme du Roi de France Philippe IV le Bel. Le Collège de Tournai a été rattaché au Collège de Navarre en 1636 et celui de Boncourt en 1638. A la fin du XVIème siècle, le Collège de Navarre a eu trois élèves célèbres: Henri III, Henri IV et Henri de Guise, au XVIIème: Richelieu et Bossuet et au XVIIIème: Condorcet et André Chénier. Le Collège de Navarre a été supprimé lors de la Révolution Française.






Environs du Quartier Latin, le 5° arrondissement


Place de la Contrescarpe,     Rue Mouffetard,     Eglise St Médard,

Les arènes de Lutèce     Paris Gallo-Romain: Lutèce,

Le Jardin des Plantes,     Fontaine Cuvier,     Mosquée de Paris.



La Contrescarpe

La Place de la Contrescarpe
La Place de la Contrescarpe en haut de la rue Mouffetard

La Place de la Contrescarpe et la rue Mouffetard se situent sur le versant sud de la Montagne Sainte Genevieve. EIles ont conservé un aspect traditionnel et typique de Paris.
La Place de la Contrescarpe est l'endroit ideal pour flaner, prendre une consommation dans les Cafés.... Des écrivains connus, comme Hemingway, ont résidé à cet endroit.
La site tire son nom du remblai des murs de l'enceinte de Philippe-Auguste, il était juste à la limite extérieure de cette enceinte. La place a été créée en 1852 sur l'emplacement d'un carrefour trés fréquenté. On y trouvait le Cabaret de la Pomme de Pin qui a accueilli Rabelais, mais aussi les poëtes de la Pléïade: Ronsard, du Bellay, ...


La Rue Mouffetard

La Rue Mouffetard


La rue Mouffetard est une des plus anciennes rues de Paris, elle suit le tracé d'un chemin Gaulois et dès l'époque Gallo-Romaine elle est le point de départ de la route vers Lyon et Rome. Son aspect n'a guère changé depuis le Moyen-Age.

En la descendant, une fois passée la Place de la Contrescarpe, on peut observer de nombreuses maisons typiques qui rappellent l'origine ancienne de cette voie. Les rues qui la croisent ont conservé leur noms originaux: rue de l'Arbalète, du Pot de fer, .... La Fontaine de la rue du Pot de Fer a été installée à l'initiative de la Reine Marie de Médicis quand elle s'est installée au Palais du Luxembourg au début du XVIIème siècle, elle aété remaniée sur des dessins de Le Vau en 1674.

L'aspect le plus remarquable de la rue Mouffetard est le marché et l'étalage des commerces (fruits, légumes,...) vers le bas de la rue, comme le montre la photo ci-contre.



L'église Saint Médard

L'Eglise Saint Médard

En bas de la rue Mouffetard, on atteint ensuite la Place et l'Eglise Saint Médard. En 1140 une chapelle est fondée par l'Abbaye Sainte Geneviève sur ce site. C'est un religieux de cette Abbaye qui en fait le service. Récemment on y a retrouvé des sépultures Mérovingiennes qui attestent une origine beaucoup plus ancienne.
La nef et la façade de l'édifice actuel (cf photo ci-contre) datent du milieu du XVème siècle. La nef est sans transept, elle s'élargit pour former le choeur en son extrémité. Le choeur et les chapelles attenantes ont été construites entre 1560 et 1586, les bas-côtés ont été réalisés en 1665. Le buffet d'orgues est l'oeuvre de Germain Pilon entre 1646 et 1648. L'église n'est devenue le siège d'une paroisse qu'en 1655.

En décembre 1561 elle est saccagée par les Protestants du quartier, cet épisode est appelé le tumulte de Saint Médard.

Au XVIIème elle a été un haut lieu du Jansénisme. Au début du XVIIIème, entre 1728 et 1732, les manifestations hystériques des Convulsionnaires de Saint Médard sur la tombe du Diacre Janséniste François Paris attiraient la foule des curieux. Elles furent interdites par une Ordonnance du Roi Louis XV en 1732. Sur la porte murée, une main anonyme écrivit le 27 janvier 1732: De par le Roi, défense à Dieu de faire miracle en ce lieu.

Pendant la Révolution Saint Médard est d'abord fermée puis devient pendant quelques mois un Temple du Travail. Le devant de l'église était occupé par des maisons qui n'ont été dégagées qu'en 1888 et 1889 pour constituer la Place Saint Médard.





Guides et Cartes pour découvrir la France

Cartes Routières     Guides Touristiques     Tous les Guides Bleus     Guides des Randonnées Pédestres

Carte au 1/25000ème :   Cartes Série Bleue de l'IGN       Cartes Série Top 25 l'IGN

Consultez la Librairie de FranceBalade      Accés à la Librairie en ligne


Les Arènes de Lutèce

Les Arènes de Lutèce
Les Arènes de Lutèce

Les Arènes ont été redécouvertes en 1869 lors de la construction de la Rue Monge, les fouilles les mettant à jour datent de 1883 et leur restauration a été finalisée en 1915.
Elles ont été édifiées entre le Ier siècle et la fin du IIème siècle après JC et pouvaient contenir plus de 10000 personnes sur 35 rangs de sièges. Elles sont composées d'un amphithéatre en pierre de forme circulaire, avec des gradins, il a environ 100 mètres de diamètre. A l'intérieur de cet amphithéatre se trouvent les arènes elles-meme. Elles servaient aux Jeux du cirque mais aussi aux représentations Théatrales. Dés le IVème siècle la fonction des Arènes change, elles deviennent une nécropole.
Les Arènes de Lutèce ont été sérieusement endommagées au moment des Invasions Barbares, car les pierres ont été utilisées dans les remparts de l'Ile de la Cité. Les ruines qui subsistaient au XIIème siècle ont servi à la construction de l'enceinte de Philippe Auguste dans cette partie de Paris. Ce sont les seuls restes Parisiens de la période Gallo-Romaine.
Découvrez la Rome Antique



Paris Gallo-Romain: Lutèce

L'image ci dessous montre l'Empereur Romain Julien discutant avec des habitants de Lutèce, ville qu'il appréciait entre toutes. La scène se passe sur la Montagne Sainte Geneviève, on apercoit en arrière plan la Seine et l'Ile de la Cité protègée par des remparts, au fond la colline de Montmartre. Julien était le chef des Légions de la Gaule qui l'ont désigné Empereur Romain à Lutèce en 360. C'est également à cette époque que le nom de Lutèce s'est transformé en celui de Paris.
L'Empereur Julien à Paris

A l'époque Gallo-Romaine, Lutèce se partageait en deux ensembles urbains. Le premier occupait l'Ile de la Cité. Le second s'étendait sur la rive gauche de la Seine autour de la Montagne Sainte-Geneviève. C'est là que se trouvaient les villas et monuments. Le Forum se situait sous la rue Soufflot, les Arènes rue Monge, les Thermes du sud étaient rue Gay-Lussac, les Thermes de l'est sous le Collège de France et les Thermes du Nord (dits de Cluny) au croisement des Boulevards Saint Michel et Saint Germain. La rue Saint-Jacques était déjà une voie Gallo-Romaine qui traversait la ville installée sur la rive Gauche de la Seine.


Le Jardin des Plantes

Le Jardin des Plantes
Le Jardin des Plantes

Le Jardin Royal des Plantes Médicinales a été créé en 1635 par deux médecins du Roi de France Louis XIII, Jean Hérouard et Guy de la Brosse. L'idée venait de Jean Hérouard, botaniste et premier médecin de Louis XIII, qui préconise cette création dès 1626. Guy de la Brosse est chargé de trouver le site, il trouve un terrain inculte dans le faubourg Saint Victor qui à cette époque est relativement peu peuplé. Louis XIII l'achète en 1633. Gui de La Brosse est le premier Intendant du nouvel établissement en 1635. Malgré l'opposition de la Sorbonne, on y enseigne la botanique et la chimie, puis en 1643, l'anatomie. Il est ouvert au public en 1640. De nombreux Intendants (puis Directeurs du Muséum d'Histoire Naturelle) le développent et le mettent en valeur: Vallot, Fagon, Tournefort, Geoffroy Saint-Hilaire, les Jussieu, Daubenton, Thouin, Lacépède, Fourcroy, Portal, Lamarck, Lacépède, Cuvier, Becquerel. Mais c'est surtout sous la direction de Buffon de 1739 à 1788 (49 ans), que le Jardin des Plantes devient significatif. Il comporte maintenant plusieurs milliers d'espèces de plantes venant de toutes les parties de la planète. Le Zoo du Jardin des Plantes est également trés fréquenté.
Statue de Buffon au Jardin des Plantes
Buffon et le Jardin des Plantes
Georges Louis Leclerc Comte de Buffon est né en 1707, en 1739 il est nommé Intendant du Jardin du Roi (nom du Jardin à cette époque). Il déveoppe tous les départements d'Etudes qui vont constituer par la suite, en 1793, le Muséum d'Histoire Naturelle. Il publie les trois premiers tomes de son Histoire Naturelle en 1749, puis les 36 autres successivement jusqu'à sa mort en 1788 (les derniers sont achevés par ses disciples). Buffon est à l'origine de la doctrine Evolutionniste développée plus tard par Darwin (L'Origine des Espèces).

Le Museum d'Histoire Naturelle
Le Museum d'Histoire Naturelle est un grand établissement au service des Sciences de la Vie, des Sciences de l'Univers et des Sciences de l'Homme. Depuis sa fondation, il assure une triple mission: recherche fondamentale, conservation des collections et diffusion des connaissances. Sa principale implantation est au Jardin des Plantes, mais il en a plusieurs autres réparties dans toute la France. Il a été créé lors de la Révolution Française par un décret de la Convention du 10 juin 1793. Henri Bernardin de Saint Pierre est le premier intendant du Muséum d'Histoire Naturelle.
Au Jardin des Plantes, il comporte six parties: la Grande Galerie de l'Evolution, la Paléontologie, l'Anatomie comparée, la Paléobotanique, l'Entomologie et la Minéralogie-Géologie auxquelles il faut ajouter un Jardin Botanique et des Serres Tropicales.
La Grande Galerie de l'Evolution a été rénovée et présente de manière pédagogique l'histoire et l'évolution des espèces. Les salles de Paléontologie possèdent plus d'un million de fossiles dont le squelette d'un grand Mamouth. La salle d'Anatomie comparée permet de suivre l'évolution du squelette des animaux vertébrés. Celle de Paléobotanique illustre l'histoire des Végétaux depuis deux milliards d'années. Enfin la salle de Minéralogie expose des cristaux géants et les pierres précieuses du Roi Louis XIV.


La Ménagerie du Jardin des Plantes
Le premier Zoo public de France a été créé ici par Henri Bernardin de Saint Pierre au moment de la Révolution Française. Il le constitue à partir des animaux survivants de la ménagerie royale de Versailles et avec ceux confisqués sur les forains. Pendant le siège de Paris par les Allemands en 1870, la plupart des animaux sont abattus pour être consommés. La ménagerie a été reconstituée par la suite, on y trouve un Vivarium avec des insectes et petits animaux, de nombreux reptiles, des fauves, des ours, des singes, ....




La Fontaine Cuvier

La Fontaine Cuvier


La Fontaine Cuvier se situe prés du Jardin des Plantes, à l'angle des rues Cuvier et Linné. Elle a été construite en 1840, la statue est de Jean-Jacques Feuchère.

Georges Cuvier est né à Montbéliard le 23 août 1769, il est le créateur de la Paléontologie. Montbéliard et la Franche-Comté sont alors Espagnoles, elles seront annexées à la France lors de la Révolution Française, en 1793. Cuvier est Professeur aux Ecoles Centrales en 1795 puis il devient membre de l'Institut. Il enseigne l'anatomie comparée au Muséum puis en 1800, à la suite de Daubenton, l'Histoire Naturelle au Collège de France.

Cuvier est nommé Inspecteur Général des Etudes en 1802, il fonde alors les Lycées de Bordeaux et Marseille. Il devient Conseiller de l'Université en 1808 et s'occupe de la réforme de l'enseignement supérieur en France et par extension aux teritoires de L'Empire Napoléonien.
Au moment de la Restauration, en 1818, il décline le Ministère de l'Intérieur mais il entre à l'Académie Française. Il devient Chancelier de l'Université de 1821 à 1827, et en 1822 Grand-Maître des Facultés de Théologie Protestante.

Malgré toutes ces fonctions administratives, passioné de Paléontologie, il mène à bien ses recherches sur les corrèlations organiques. Les Eloges Historiques prononcés devant l'Académie des Sciences (il en est le Secrétaire perpétuel depuis 1803) est une contribution à l'Histoire des Sciences

Georges Cuvier est mort le 13 mai 1832 au n° 43 de la rue qui porte son nom depuis 1838.



La Mosquée de Paris

La Mosquée de Paris
La Mosquée de Paris (Institut Musulman)

La Mosquée de Paris se situe à l'angle Sud-Ouest du Jardin des Plantes. L'Institut Musulman a été construit de 1922 à 1926 dans le style Hispano-Mauresque. Il accueille une mosquée dont on voit le Minaret, un Centre d'Enseignement Arabo-Islamique, un Café Maure, un Hammam et un restaurant. Au centre des bâtiments se trouve un patio qui s'inspire de l'Alhambra de Grenade.
Le principal dirigeant de l'Institut Musulman est le Recteur, mais il y a aussi un Muphti (chargé de la foi), un Imam (chargé de la prière) et un Muezzin (chargé d'annoncer la prière). Le Centre d'Enseignement Arabo-Islamique permet de s'initier à la Civilisation Islamique et également d'apprendre la langue Arabe.





Visitez le Quartier du Luxembourg

Le Quartier du Luxembourg se situe au Sud-Ouest du Quartier Latin, en fait ajouté au Quartier Saint Germain des Prés, l'ensemble est de ces trois quartiers est relativement homogène.
Le Sénat de la République Francaise
Le Palais du Luxembourg abrite maintenant le Sénat, haute Assemblée de la République Francaise.


Le Quartier du Luxembourg

Le Palais du Luxembourg  Le Sénat   L'Orangerie   La Fontaine Médicis

Les Jardins du Luxembourg   Les Statues des Reines de France   

Avenue de l'Observatoire   L'Institut d'Archéologie  La Fontaine de l'Observatoire

La Place Camille Jullian   L'Observatoire    Le Pavillon des Fontainiers   

St Jacques du Haut Pas  L'Hôpital du Val de Grâce




L'Ile de la Cité

Quittons maintenant la rive gauche pour passer sur l'Ile de la Cité, le berceau de Paris, et visiter ses nombreux monuments. Il suffit de franchir le Petit Pont ou le Pont Saint-Michel.

Pont Neuf   Place Dauphine   Palais de Justice   Sainte Chapelle   Conciergerie   Tribunal de Commerce

  Marché aux fleurs   Notre-Dame de Paris   Hotel Dieu   Préfecture de Police   Quai des Orfèvres   Ile Saint Louis   Pont Marie


Panorama sur la Seine, vue vers l'Est, au fond l'île de la Cité
Panorama sur la Seine, vue vers l'Est, au fond l'île de la Cité et les Tours de Notre-Dame, à droite le Musée d'Orsay et à gauche le Louvre


     Avec Google


Pages pour découvrir Paris :
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Tour Eiffel et 7° arrondisst    Champs Elysées - Concorde    

Le Louvre     Ile de la Cité    Notre Dame de Paris     St Germain des Prés    Luxembourg     Quartier Latin     Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards   Halles, Chatelet, Hotel de Ville     Le Marais     Bastille et Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France



Votre Hotel :    Paris (1)       Paris (2)       Aéroport Charles Gaulle     Aéroport d'Orly
Chantilly   Enghien-les-Bains   Neuilly   Nanterre   La Défense   Saint Germain en Laye   Chatou   Le Vésinet   Louveciennes   Versailles   Sèvres   Meudon  Issy les Moulineaux   Montrouge   Sceaux  Massy  Créteil  Vincennes 


Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne   Andalousie    Pays Basque Espagnol   Saint Sébastien    La Navarre   Pampelune   Estella   Centre-Est Navarre   Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria 
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    



Hotel en France      Hotel en Italie      Hotel en Espagne      Hotel dans les Alpes      Hotel aux Etats-Unis     Hotels des autres Pays
 
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague