Paris: Saint Germain des Prés

Vous etes ICI : Accueil > France > Paris > St Germain des Prés  
 

   Le Clocher de l'église Saint Germain des Prés

A Paris le Quartier Saint Germain des Prés a une aura particulière. Il est devenu au XXème siècle un des centres les plus recherchés de la vie intellectuelle et artistique de la capitale, puis par extension le quartier à la mode (c'est là que les logements y sont le plus cher).

Voici un ensemble de lieux intéressants à visiter :

Carrefour de l'Odéon   Le Procope   Carrefour de Buci

Abbaye St Germain des Prés   Le Palais Abbatial

Le Quartier St Germain des Prés   

Le Couvent des Carmes    Saint Sulpice

    L'Institut de France     Le Pont des Arts

    La Monnaie     Théâtre de l'Odéon.

Le Quartier de Saint Germain des Prés constitue le 6° arrondissement de Paris. Il s'étend sur la Rive Gauche de la Seine face au Louvre, sur la Rive Droite, et à l'Ile de la Cité.

A partir de la Seine jusqu'au boulevard Saint Germain, le terrain est relativement plat, il est en pente douce de l'autre côté du boulevard.

A l'Ouest le quartier touche le Quartier des Ministères (7° arrondissement), et à l'Est se développe le Quartier Latin (5° arrondissement) et au Sud le Quartier du Luxembourg avec les beaux jardins du Palais du Luxembourg (Sénat de la République Française).



Plan de Paris
Visite de Paris
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Champs Elysées - Concorde    Tour Eiffel et 7° arrondisst    Le Louvre   Ile de la Cité

Notre Dame   St Germain des Prés   Luxembourg   Quartier Latin   Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards  Halles, Chatelet, Hotel de Ville    Marais   Bastille & Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France




Le Carrefour de l'Odéon à la jonction du Quartier Saint Germain et du Quartier Latin

Statue de Danton
Carrefour de l'Odéon
Carrefour de l'Odéon, au fond on apercoit le Théatre de l'Odéon

Cette Place, traversée par le Boulevard Saint Germain, a été créée en 1780 sur l'emprise de l'ancien Hotel de Condé. Elle est toujours trés animée et c'est à partir d'elle que l'on peut partir le mieux à la découverte à la fois de Saint Germain des Prés et du Quartier Latin.
En son centre se trouve une statue du Révolutionnaire Danton (cf photo ci-contre), installée à la fin du XIXème siècle. Le 30 août 1792, devant l'invasion du Nord de la France par des armées ennemies, la Patrie est déclarée en danger. Le 2 septembre 1792, Danton prononce la phrase célèbre: Il nous faut de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace, et la France sera sauvée, (Il a malgré tout terminé ses jours sous la guillotine en 1794).

En savoir plus sur le Quartier Latin



Le Procope


Le restaurant Le Procope

La rue de l'Ancienne Comédie relie le Carrefour de l'Odéon au Carrefour de Buci. Au début de cette rue sur la droite en venant du Carrefour de l'Odéon se trouve le plus ancien Café-Restaurant de Paris, le Procope. Il a été créé en 1686 par un Sicilien Procopio dei Coltelli et est devenu trés bien fréquenté au XVIIIème siècle. C'était le point de rendez-vous des écrivains et des philosophes: La Fontaine, Voltaire, Diderot et les Encyclopèdistes, Jean-Jacques Rousseau, etc étaient des habitués. Plus tard pendant la Révolution Française, Danton, Marat, Robespierre s'y retrouvaient. Au XIXème siècle il a continué à être fréquenté par des écrivains: Alfred de Musset, Georges Sand, Verlaine, ....



Le Carrefour de Buci


Carrefour de Buci

Le Carrefour de Buci était, au XVIIIème siècle, le point le plus animé de la rive Gauche de Paris. Il y avait un Corps de Garde avec une vingtaine de sergents, une potence et un carcan. On pouvait aussi y trouver une station de chaises à porteur.
Le 2 septembre (cf ci-dessus) une estrade est édifiée au Carrefour de Buci, et c'est là que commence le recrutement des Volontaires qui vont arrêter les envahisseurs le 20 septembre à Valmy. C'est aussi là que démarrent les Massacres de Septembre. Des charrettes transportent des prêtres vers une prison, certains tentent de s'enfuir et sont rattrapés par l'escorte aidé par des habitants, ils sont ensuite massacrés sur place.




     Avec Google


Saint Germain des Prés

Abbaye Saint Germain des Prés - Paris

L'Abbaye a été fondée par le roi Mérovingien Childebert (un fils de Clovis) dans les années 540, il souhaite y abriter la Tunique de Saint Vincent obtenue des Arabes lors de la prise de Saragosse en 542. L'Abbaye est alors dédiée à la Sainte Croix et à Saint Vincent. Il y fait venir des moines de l'Abbaye Saint Symphorien d'Autun. Les travaux de construction sont conduits par l'évêque de Paris Germain à partir de 557. En 558, le roi Childebert y est enterré, il en sera de même de ses successeurs jusqu'à Childéric II en 673. L'église est ainsi devenue la nécropole des rois Mérovingiens.

Quand l'Evêque Germain meurt, dans la deuxième moitié du VIème siècle, il est lui aussi inhumé dans l'église et à sa mort sa tombe devient un lieu de pélerinage. Elle prend le nom de Saint Germain (des Prés) au VIIIème siècle. Charlemagne lui des privilèges et immunités qui la rendent indépendante de autorités civiles et religieuses de Paris.


 
Intérieur de l'église Saint Germain des Prés L'Abbaye est détruite au moment des Invasions Normandes, elle est reconstruite de 990 à 1021. C'est la plus ancienne Eglise de Paris, elle est de style Roman. Le clocher, la nef et le transept sont du XIème siècle (cf photos ci-contre: intérieur et clocher).
 
Un Lombard, Guillaume de Volpiano, devient Abbé en 1024. Il réforme le monastère qui suit alors la règle de Saint Benoît. Le nombre de moines s'étant accru, , le choeur est agrandi , il est consacré par le Pape Alexandre III en 1163. Au XIIIème siècle les bâtiments conventuels sont reconstruits.
Pendant tout le Moyen Age l'Abbaye de Saint Germain des Prés a été très riche et très puissante. Elle est fortifiée au XVIème siècle car elle se trouve alors toujours en dehors de l'enceinte de la ville.
Un bourg se développe autour de l'Abbaye, c'est lui qui va former le Quartier Saint Germain des prés. Plus tard elle cède une partie de ses terrains au bord de la Seine (le Pré-aux-Clercs) à l'Université de Paris.
Pendant l'Ancien Régime (XVI - XVIIIème siècles), l'Abbaye se transforme, elle adopte la règle des Bénédictins de Saint Maur en 1631 et bénéficie d'un renouveau intellectuel. De nouveaux bâtiments sont construits comme le montre la gravure ci-dessous (fin XVIIème siècle).
L'Abbaye Saint Germain des Prés au XVIIème siècle
L'Abbaye est dissoute lors de la Révolution Francaise, les bâtiments monastiques servent de dépôts et de prisons. Les anciennes tombes des rois Mérovingiens sont dispersées et la Bibliothèque disparait dans un incendie en 1794. Les batiments et annexes de l'Abbaye sont finalement vendus. Les terrains sont lotis par des immeubles d'habitation.

L'Eglise se dégrade et risque même de disparaitre. Les deux tours au niveau du chevet (cf gravure ci-contre) sont détruites.

Les travaux de restauration commencent en 1819, ils sont repris en 1843 avec l'architecte Baltard. Hyppolyte Flandrin réalise les grandes fresques sur l'ancien et le nouveau testament. Les restaurations se sont poursuivies régulièrement pendant les XIX et XXèmes siècles.


L'Abbaye Saint Germain des Prés à la fin du XVIIème siècle (vue du Nord)


 



Le Palais Abbatial
de l'Abbaye Saint Germain des Prés


Le Palais Abbatial se situe sur le côté Nord-Est de l'église, il est construit en pierres et en briques. Il a été réalisé par Guillaume Marchant pour le Cardinal de Bourbon (le Roi de la Ligue) en 1586. Il préfigure la Place des Vosges et le style Louis XIII.

Il est rénové et agrandi en 1691 à l'initiative de Guillaume Egon Cardinal et Landgrave de Furstenberg, qui est devenu Abbé de Saint Germain des Prés. Il y fait ajouter une grande aile en retour. Les communs du Palais se situaient sur les actuelles rue et place de Furstenberg.

Le bâtiment a été restauré à son état initial, en 1977, par l'architecte Yves Boiret. Il accueille maintenant des établissements dépendant de l'Institut Catholique de Paris.





 


Visitez:     Les Cathédrales médiévales       Les Abbayes médiévales       L'Architecture religieuse Médiévale
 
La Cathédrale de Chartres       Eglises Romanes du Poitou       Le Mont Saint Michel

Achetez des livres sur : le Moyen-Age     les Cathédrales de France     les Abbayes de France     les Chateaux Forts



Réservez votre Hôtel autour de Saint Germain et du Quartier Latin  
Hotels à Paris     Saint Michel   La Sorbonne   Luxembourg   Odéon   Saint Germain des Prés 
Saint Sulpice  Notre Dame des Champs  Panthéon   Saint Jacques   Port Royal  Place Monge   Jardin des Plantes







Le Quartier Saint Germain des Prés


Une rue du Quartier Saint Germain des Prés: la rue Guisarde avec au fond le Marché Saint Germain

Le Quartier Saint Germain des Prés est d'origine ancienne puisqu'il s'est formé autour de l'Abbaye.
Dès le XIIème siècle une foire se tient à l'emplacement de l'actuel Marché Saint Germain. Une Halle y est établie au début du XVIème siècle. L'édifice actuel date de la fin du XXème siècle.
La photo ci-dessus montre la rue Guisarde qui illustre bien le style et l'ambiance de cette partie du quartier dont plusieurs rues sont piètonnières.


A partir du XVIIème siècle le bourg autour de l'Abbaye est fréquenté par des auteurs littéraires et de théatre.

Au XIXème siècle de nombreux artistes prennent l'habitude de fréquenter le Quartier de Saint Germain des Prés, des peintres comme Delacroix , Ingres ou Manet, des écrivains tels que Racine, Balzac ou George Sand mais aussi des acteurs de théatre.

Au XXème siècle le caractère littéraire et artistique du Quartier se développe encore plus en s'appuyant sur trois cafés trés célèbres: le Café de Flore, les Deux Magots et la Brasserie Lipp (cf photos ci-contre).

La Brasserie Lipp à Saint Germain des Prés
Dans les années 1950 le style Saint Germain des Prés est très en vogue. De nombreux auteurs (Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Albert Camus, Boris Vian, Samuel Beckett, Eugène Ionesco) , chanteurs (Charles Trénet, Léo Ferré, Georges Brassens, Jacques Brel, Guy Béart, Charles Aznavour) ou musiciens (Sidney Bechet, Miles Davis, Duke Ellington) sont des habitués de ce quartier.
.


Le Quartier Latin et le 5° arrondissement

Prés de Saint Germain des Prés vous pouvez aussi visiter le Quartier Latin qui conserve de trés nombreux monuments.

La Huchette   Hotel de Cluny et les Thermes,   La Sorbonne   Le Collège de France,

Le Panthéon,   St Etienne du Mont,   Abbaye Sainte Geneviève,   Bibliothèque Sainte Geneviève,   Ancienne Ecole Polytechnique.

Hôpital du Val de Grâce,   Place de la Contrescarpe,   Rue Mouffetard,   Eglise St Médard,

Les arènes de Lutèce   Paris Gallo-Romain: Lutèce,   Le Jardin des Plantes,   Fontaine Cuvier,   La Mosquée de Paris.



Le Couvent des Carmes, rues d'Assas et de Vaugirard

La chapelle Saint Joseph des Carmes se situe prés du croisement de la rue de Vaugirard et de la rue d'Assas. Elle fait partie l'Institut Catholique de Paris et se situe à proximité de Saint Sulpice.
Les religieux de l'ordre monastique de Notre-Dame du Mont-Carmel sont venus de Gênes en France à la demande de Marie de Médicis, juste aprés la mort de son mari, le Roi Henri IV, en 1610. Il s'installent dans l'Hôtel de Valles autour duquel ils se voient attribuer un grand terrain. La construction de l'église du monastère est sans doute l'oeuvre de Jacques Lemercier, les travaux commencent en 1613 et durent une dizaine d'années. Elle est dédiée à Saint Joseph et consacrée en décembre 1625. Elle comporte le premier Dôme construit à Paris.

Massacres de Septembre
Le Couvent connait des heures tragiques au moment de la Révolution Française. Le 12 juillet 1790, l'Assemblée Constituante vote la Constitution Civile du Clergé. Le 29 novembre 1791, l'Assemblée Législative impose aux prêtres un Serment de fidèlité au régime, ceux qui refusent sont attêtés et emprisonnés. Le 10 août 1792, le Roi Louis XVI est renversé du trône et les arrestations d'ecclésiastiques augmentent.
Le Couvent des Carmes, qui a été réquisitionné, devient une prison pour les prêtres réfractaires. Ils sont prés de 200 a être là le 2 septembre 1792 quand se déclenchent les Massacres de Septembre au Carrefour de Buci. Ceux-ci se poursuivent au Couvent des Carmes où l'on dénombre plus de 110 victimes, dont 3 évêques.
Par la suite, la prison des Carmes est fermée, elle devient un entrepôt puis une salle de bal: le Bal des Tilleuls. Les bâtiments sont rachetés en 1797 par Camille de Soyécourt qui y installe un nouveau carmel. La façade de l'église (cf photo ci-contre) est refaite à l'identique de l'original au XIXème siècle.

En 1841, l'archevêque de Paris, Monseigneur Affre, rachète le monastère et y installe l'Ecole des Hautes Etudes Ecclésiastiques qui devient en 1876 (après la loi Falloux), l'Institut catholique de Paris.


Eglise et Fontaine Saint Sulpice

Place Saint Sulpice

La Place Saint Sulpice est à la fois au coeur de Saint Germain des Prés et un peu plus calme. En effet ici ce ne sont pas les commerces habituels (galeries, mode, vetements,...) qui l'emportent.
Jadis elle était spécialisée dans la vente d'objets religieux, maintenant c'est l'endroit de Paris où sont les meilleurs Libraires Anciens et Vendeurs de Gravures Anciennes parmi d'autres commerces du meme style. La clientèle est donc différente du reste du quartier, plus intellectuelle et moins animée.
La place a été créée au XVIIIéme siècle en démolissant de nombreuses maisons. Face à l'glise se trouve la Mairie du 6° arrondissement.

Fontaine Saint Sulpice
Au centre de la Place, devant l'église se situe une belle fontaine (cf photo à droite) construite au milieu du XIXème siècle. Elle contient des statues de Bossuet, Fénelon, Fléchier, Massillon.

La Fontaine Saint Sulpice
L'Eglise Saint Sulpice (cf photo ci dessus à gauche) a été fondée, au XIIème siècle, par l'Abbaye Saint Germain des Prés pour etre l'église paroissiale des laboureurs de son domaine. L'édifice actuel a été reconstruit à partir de 1646 par les architectes Gamart, Le Vau et Gittard, il a fallu un siècle et demi pour l'achever: la nef, le transept et la façade sont du XVIIIème siècle. La façade est l'oeuvre de Servandoni, les tours ont été construites par Chalgrin à partir de 1780.
Le style d'ensemble est assez original. A l'intérieur de l'église on peut voir de belles fresques réalisées par des artistes du XIXème siècle, en particulier Delacroix.





Le Palais de l'Institut de France

L'Institut de France se situe sur le Quai Conti dans le 6° arrondissement. Il s'élève, sur la Rive Gauche, dans l'axe Nord-Sud de la Cour Carrée du Louvre et du Pont des Arts sur la Seine.
C'est un site et un organisme symbolique à plusieurs titres. Il se situe sur l'emplacement de l'ancienne Tour de Nesle, Le Collège des Quatre-Nations a préparé la voie à l'Institut de France et dans le cadre de celui-ci, il est maintenant le siège de l'Académie Francaise.


Le Palais de l'Institut, facade Nord donnant sur la Seine, Coupole centrale et aile Ouest.


La Tour de Nesle
C'est au niveau du batiment de l'Institut que la muraille médiévale de Philippe-Auguste rejoignait la Seine. Sur cet emplacement sensible pour la défense de Paris s'élevait au Moyen-Age la Tour de Nesle (le pavillon Est de l'Institut s'élève à l'endroit où était cette Tour). En 1315 trois princesses de la maison de Bourgogne, femmes des futurs Rois de France Louis X le Hutin, Charles IV et Philippe V le Long, furent convaincues d'adultères qui souvent se déroulaient dans la Tour de Nesle. Alexandre Dumas a fait de cet épisode un roman célèbre.

Le Collège des Quatre Nations de Mazarin
Trois jours avant sa mort, en 1661, le Cardinal Mazarin, dans son testament, fait une donation pour construire le Collège des Quatre Nations, une Académie et une Bibliothèque. Le Cardinal de Mazarin a été le Premier Ministre pendant la Régence d'Anne d'Autiche (mère de Louis XIV), il a en particulier eu à faire face à la Fronde des Grands Seigneurs.
L'objectif de ce Collège est d'accueillir 60 étudiants des provinces (Alsace, Flandre, Artois, Roussillon) réunies à la France pendant son Ministère, à la suite des Traités de Westphalie (1648). Le Collège ouvre en 1688. L'Académie rassemblait 15 des meilleurs élèves à la fin de leurs études. La Bibliothèque devait servir à l'instruction de tous ces élèves et également être ouverte aux gens de lettres.
Colbert figurait dans la Commission chargée d'accomplir les clauses du testament de Mazarin. Il fit choisir Le Vau comme architecte et détermina le terrain: celui entourant la Tour de Nesle qui fut rasée ainsi que les remparts attenants de l'enceinte de Philippe II Auguste.
Le Vau présente au jeune Roi Louis XIV un projet avec une église à Dôme au centre de l'ensemble avec deux ailes incurvées se terminant par un pavillon carré (cf photo ci-dessus). Son projet est rapidement accepté par le Roi, pour autant les travaux ne sont pas achevés à la mort de l'architecte en 1670. C'est son collaborateur François d'Orbay qui les poursuit.
Le plan de l'église est une croix grecque, la coupole est de forme elliptique. L'édifice contient le Tombeau de Mazarin réalisé par Coysevox, depuis 1964 il a repris saplace originelle aprés avoir séjourné longtemps au Louvre.
En 1790, lors de la Révolution Francaise le Collège devient successivement prison, Ecole Centrale puis Palais des Arts.

L'Institut de France
L'Institut a été fondé lors de la Révolution Francaise par la Convention sur proposition de Carnot, Lakanal et Daunou. Il est initialement installé au Louvre mais en 1805 Napoléon I le transfère sur le site de l'ancien Collège des Quatre-Nations. L'église est alors transformée par Vaudoyer en Salle des séances solennelles, la restauration de 1962 a permis de redonner au monument son cachet original.
L'Institut comprend cinq Académies, l'Académie Francaise, créée par Richelieu en 1635, est la plus célèbre, mais on y trouve aussi: l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, celles des Sciences, des Beaux-Arts, et enfin celle des Sciences Morales et Politiques.
Le batiment de l'Institut contient la Bibliothèque Mazarine immense collection de livres rassemblée par ce grand Ministre.




Le Pont des Arts


Le Pont des Arts date de 1803, il a été construit en fer et n'est, depuis l'origine, accessible qu'aux piétons.

Il assure la jonction entre le Palais du Louvre sur la Rive Droite et l'Institut (cf photo ci-contre) sur la Rive Gauche. Il a été reconstruit en acier, le plancher est en bois. il comporte sept arches (cf photo ci-dessous).

En direction de l'Est il offre une belle vue sur le Pont Neuf et l'extrémité de île de la Cité avec le Square du Vert Galant. Au fond on aperçoit les Tours de Notre-Dame. De l'autre côté vers l'Ouest on a une vue sur le Louvre et le Pont du Carroussel.


 
Le Pont des Arts, vu du Pont du Carroussel, au fond l'île de la Cité
Le Pont des Arts, vu du Pont du Carroussel, au fond l'île de la Cité, à droite les bâtiments de l'Institut.


Hotel de la Monnaie


Vue sur la Seine et l'Ile de la Cité, sur la droite le grand batiment qui émerge des arbres est l'Hotel de la Monnaie.

L'Hotel de la Monnaie flanque le coté Est de l'Institut. Il a été édifié sur l'emplacement de l'ancien Hotel de Nesle, une première construction est réalisée en 1572 pour Louis de Gonzague, Duc de Nevers. Elle est complétée par le Secrétaire d'Etat Guénégaud en 1641. Celui-ci échange son Hotel avec la Princesse de Conti en 1670, d'où le nom de Quai Conti. Sous le règne de Louis XV la Monnaie vient s'installer dans cet immeuble qui subit alors un réaménagement d'ensemble pour faire place à des ateliers de fabrication de la monnaie, l'opération est conduite par l'architecte Antoine. Le nouveau batiment est réalisé de 1768 à 1775 (cf photos ci-dessous).
En prenant le Pont Neuf (cf photos ci-dessus) on arrive sur la pointe de l'île de la Cité, le berceau de Paris.

         
Achetez ces livres, pour vous-meme ou pour offrir :

Saint-Germain-des-Prés              Manuel de Saint-Germain-des-Prés, par Boris Vian

Guide de Saint-Germain-des-Prés : rue par rue, de Philippe Auguste à Boris Vian


Le Théâtre de l'Odéon

Son nom officiel est maintenant Odéon-Théâtre de l'Europe, mais en pratique on l'appelle toujours Théâtre de l'Odéon. Il a été construit, sur l'emplacement des jardins de l'Hôtel de Condé, en 1779 par Marie-Joseph Peyre et Charles de Wailly, à cette occasion tout le voisinage a été restructuré de façon à bien le mettre en valeur. La Place de l'Odéon en hémicycle, et la rue de l'Odéon, dans l'axe de la façade ont été réalisées à ce moment.
A partir de 1782, il est le Théâtre de la Comédie-Française, en 1784 la représentation du Mariage de Figaro de Beaumarchais fut accueillie triomphalement mais créa aussi beaucoup d'agitation. En 1792, sous la conduite de Talma, la troupe se déplace au Théâtre Français, prés du Palais-Royal.
Le bâtiment prend en 1797 le nom de Théâtre de l'Odéon (en Grec l'Odéon est l'édifice dans lequel se déroulent les concours musicaux). Il brûle une première fois en 1799, il est reconstruit à l'identique en 1807 par Jean-François Chalgrin.
Victime d'un nouvel incendie en 1818, il est à nouveau reconstruit à l'identique. Il a été le siège de la Compagnie Jean-Louis Barrault de 1959 à 1968. Le plafond de la salle a été peint en 1965 par André Masson. Actuellement, il est en cours de restauration.
Au Sud le Théatre de l'Odéon touche le Luxembourg.



Visitez le Quartier du Luxembourg

Le Sénat de la République Francaise
Le Palais du Luxembourg abrite maintenant le Sénat, haute Assemblée de la République Francaise.


Le Quartier du Luxembourg

Le Palais du Luxembourg  Le Sénat   L'Orangerie   La Fontaine Médicis

Les Jardins du Luxembourg   Les Statues des Reines de France   

Avenue de l'Observatoire   L'Institut d'Archéologie  La Fontaine de l'Observatoire

La Place Camille Jullian   L'Observatoire    Le Pavillon des Fontainiers   

St Jacques du Haut Pas  L'Hôpital du Val de Grâce



Guides et Cartes pour découvrir la France

Cartes Routières     Guides Touristiques     Tous les Guides Bleus     Guides des Randonnées Pédestres

Carte au 1/25000ème :   Cartes Série Bleue de l'IGN       Cartes Série Top 25 l'IGN

Consultez la Librairie de FranceBalade      Accés à la Librairie en ligne



L'Ile de la Cité

Quittons maintenant la rive gauche pour passer sur l'Ile de la Cité, le berceau de Paris, et visiter ses nombreux monuments. Il suffit de franchir le Petit Pont ou le Pont Saint-Michel.

Pont Neuf   Place Dauphine   Palais de Justice   Sainte Chapelle   Conciergerie   Tribunal de Commerce

  Marché aux fleurs   Notre-Dame de Paris   Hotel Dieu   Préfecture de Police   Quai des Orfèvres   Ile Saint Louis   Pont Marie


Panorama sur la Seine, vue vers l'Est, au fond l'île de la Cité
Panorama sur la Seine, vue vers l'Est, au fond l'île de la Cité et les Tours de Notre-Dame, à droite le Musée d'Orsay et à gauche le Louvre



     Avec Google


Pages pour découvrir Paris :
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Tour Eiffel et 7° arrondisst    Champs Elysées - Concorde    

Le Louvre     Ile de la Cité    Notre Dame de Paris     St Germain des Prés    Luxembourg     Quartier Latin     Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards   Halles, Chatelet, Hotel de Ville     Le Marais     Bastille et Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France










Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne    Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne  Pays Basque Espagnol  Saint Sébastien  Castille et Leon  Leon  Burgos  Zamora  Salamanque  Ségovie  Soria  Andalousie
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    


Votre Hotel :    Paris (1)       Paris (2)       Aéroport Charles Gaulle     Aéroport d'Orly
Chantilly   Enghien-les-Bains   Neuilly   Nanterre   La Défense   Saint Germain en Laye   Chatou   Le Vésinet   Louveciennes   Versailles   Sèvres   Meudon  Issy les Moulineaux   Montrouge   Sceaux  Massy  Créteil  Vincennes 



Hôtel en Italie     Hôtel dans les Alpes     Hôtel en France     Hôtel en Europe     Hotel en Espagne    Autres Pays
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague