Paris: la Cathédrale Notre-Dame

Vous etes ICI : Accueil > France > Paris > Notre-Dame 
 
Votre hôtel:   Paris (1)   Paris (2)   Tour Eiffel   Champs Elysées    Louvre    Opéra    Hôtel de Ville    Notre-Dame
 
Gare de Lyon   Place des Vosges   Saint Germain des Prés   Luxembourg   Montparnasse   Denfert-Rochereau

 
Notre Dame de Paris Notre-Dame de Paris est une des plus belles cathédrales de France, sa construction a commencé en 1163, elle est de style Gothique.
Elle était à cette époque la plus grande cathédrale en France.
 
Elle recoit la visite de plusieurs milliers de visiteurs par jour, c'est un des monuments les plus fréquentés de Paris et même de France.
 
La première étape pour la découvrir est de prendre connaissance de l'historique et du déroulement de la construction de ce monument.
 
La visite s'effectue en commençant par la Façade et ses Portails
 
Elle se poursuit en pénétrant dans la Nef avec ses doubles collatéraux et ses tribunes.
 
Le transept est vaste avec deux belles Roses, la flèche est au-dessus de la croisée du transept.
 
Le choeur est long et pourvu d'un double déambulatoire.
 
Le chevet est soutenu par des arcs-boutants spectaculaires.
 
La Cathédrale Notre Dame de Paris
 
Notre-Dame de Paris a été associée à plusieurs évènements de l'Histoire de France.
 
Vous pouvez vous promener dans le quartier autour de Notre-Dame, ceci vous permettra de retrouver l'ambiance du célèbre Roman de Victor Hugo : Notre-Dame de Paris.
 
Notre Dame est située dans l'Ile de la Cité qui est le berceau de Paris. L'ile possède d'ailleurs de nombreux autres monuments comme le Palais de Justice, jadis première résidence des rois de France puis siège du Parlement de Paris avant la Révolution Francaise.
 
La Sainte Chapelle est enclavée à l'intérieur du Palais de Justice. Autre monument à signaler, le Tribunal de Commerce.
 
Le Quartier Latin est juste au Sud de l'Ile de la Cité. A partir des Quais Saint Michel et de Montebello, sur la rive gauche de la Seine, la vue sur Notre-Dame est très belle.
 
A l'Est de l'Ile de la Cité, faites une promenade pour découvrir l'Ile Saint Louis et son ambiance particulière.

 



     Avec Google


Notre Dame de Paris
 

Présentation du Monument

La cathédrale Notre-Dame est un édifice imposant. Elle fait une longueur totale de 128 mètres, dont 38 m pour le choeur.
 
A l'intérieur, la hauteur des voûtes est de 35 mètres. La cathédrale compte 29 chapelles et 113 fenêtres.
 
L'édifice s'appuie sur de puissantes colonnes et en même temps les murs sont moins épais qu'à l'accoutumée grâce à un contrebuttement réalisé par un double collatéral au niveau de la nef et du choeur.
Egalement les contreforts ont été pourvus de larges assises, ceci est bien visible sur les arcs-boutants du chevet (cf photo ci-contre).
 
Le choeur est légèrement désaxé par rapport à la nef
 
Chevet avec les arcs-boutants, transept et les tours à l'arrière-plan

 
Toujours à l'intérieur, des tribunes élevées entourent la nef et le choeur, elles peuvent accueillir jusqu'à 1500 fidèles sur une capacité totale de 9000 pour la cathédrale.


 


En savoir plus sur:     L'Art Roman       Les Cathédrales       Les Abbayes       L'Architecture religieuse Médiévale      
 
Mont Saint Michel     Cathédrale de Chartres     Collégiale de Cunault   Cathédrale de Tours   Abbaye de Vendôme  
 
Eglises Romanes du Poitou     Eglises de Poitiers     Abbaye de Saint Savin     Eglises Romanes du Limousin     Abbaye de Moissac

Achetez des livres sur : le Moyen-Age     les Cathédrales de France     les Abbayes de France     les Chateaux Forts
 






La Construction de la Cathédrale

 
Avant Notre Dame
A l'époque Gallo-Romaine le site de Notre Dame était occupé par un Temple dédié à Jupiter. En 528, à l'emplacement de ce Temple, le roi Mérovingien Childebert fait construire une église Romane, la cathédrale Saint Etienne.

La Construction
En 1163, sous le règne du Roi de France Louis VII, l'Eveque de Paris Maurice de Sully lance le chantier d'un grande Cathédrale, le Pape Alexandre III en pose la première pierre (il venait de consacrer la Cathédrale de Sens).
La construction s'est étalée sur près de 200 ans pour se terminer en 1345. Afin de dégager le terrain nécessaire au nouvel édifice, Maurice de Sully fait démolir l'ancienne Cathédrale Saint Etienne ainsi qu'une autre église, des maisons attenantes et quelques batiments de l'Hotel-Dieu. Une rue (rue Neuve) est tracée spécialement vers le Petit Pont pour faciliter l'arrivée des matériaux.
Pour l'époque la plan de la nouvelle église est grandiose, avec 35 mètres de haut sous la voute la nef a une envergure bien supérieure à celle des édifices qui viennent d'etre construits à Sens, Senlis ou Noyon.
Notre Dame de Paris, vue du côté Sud
Notre Dame de Paris, vue du côté Sud
Plan de Notre Dame de Paris
 
C'est d'abord le Choeur et la partie orientale de la Croisée qui sont réalisés et consacrés en 1182, cette partie de l'église est meme mise en service.
 
Une nouvelle technique est utilisée pour la construction de la nef avec l'apparition des Arcs boutants. Les Travées et les soubassements de la facade sont achevés en 1210. La nef est finalisée à son tour en 1208. Entre 1210 et 1220 les Travées sont jointes à la nef qui s'élève alors à mi-hauteur au niveau de la Galerie des Rois. La rosace (environ 10 mètres de diamètre) et l'étage associé sont batis entre 1220 et 1225, puis entre 1225 et 1250, c'est l'achèvement de la facade Ouest et des Tours.
 
Une séries de chapelles sont placées dans la nef entre les piliers à partir de 1225. L'Abside a été construite entre 1296 et 1330 par les Architectes Pierre de Chelles et Jean Ravy. Le transept a quant à lui été réalisé de 1258 à 1267 par Jean de Chelles et Pierre de Montreuil. Tous les travaux ont été effectués en suivant relativement bien le plan de construction initial.
 
La cathédrale a subi des dommages à partir du début du XVIIIème siècle (règne de Louis XIV) jusqu'à la Révolution Francaise. A ce moment ce sont surtout ses trésors qui ont été irrémédiablement détruits ou dérobés. La cathédrale est alors dédiée au Culte de la Raison puis, en 1794, à celui de l'Etre Suprême. L'intérieur de l'église est aussi utilisée comme magasin de fourrage et de nourriture. En 1802, après le Concordat, l'édifice est restitué au culte Catholique.
 
Un chantier de restauration est lancé en 1845 sous la conduite de Lassus et de Viollet le Duc, il dure 23 ans et c'est alors qu'est reconstruite la flèche au dessus de la nef.
 
L'église fait128 mètres de longueur et 33 mètres de hauteur au niveau de la nef centrale, la largeur de cette meme nef est d'environ 13 mètres. Sur le Plan on remarque une rupture dans l'alignement de l'axe entre la partie haute (facade) et basse (le choeur), ceci n'est pas rare dans les monuments de cette envergure.

 
Plan de la Cathédrale
 
Gravure représentant Notre Dame de Paris au milieu du XIXème siècle
Gravure représentant Notre Dame de Paris au milieu du XIXème siècle, avant la restauration de Viollet le Duc, la flèche est absente
 
En 1871, pendant la Commune, la cathédrale échappe de peu à un incendie.
 
En 1977, 21 sculptures de têtes de rois de France issues de la Galerie des Rois de Notre Dame ont été retrouvées, on les pensait perdues depuis la Révolution Française.
Depuis le début des années 1990 la Cathédrale a bénéficié d'un programme continu de restauration.
 


Achetez ces deux livres :

Notre-Dame de Paris. la cathédrale, le parvis, la crypte...                 le roman de Victor Hugo: Notre-Dame de Paris

La Comédie Musicale : Notre-Dame de Paris. avec Hélène Segara (DVD)

Le film de Jean Delannoy Notre-Dame de Paris (DVD)        avec Gina Lollobrigida, Anthony Quinn et Alain Cuny








Notre Dame de Paris, façade vers l'Ouest

La Facade de Notre-Dame de Paris

La facade de Notre-Dame impressionne dès le premier abord avec ses deux grosses Tours visible de loin dans Paris, elles s'élèvent à près de 70 mètres de hauteur.
 
La Tour Nord est un peu plus large que celle du Sud. La Tour Sud est accessible aux visiteurs en gravissant un escalier, du sommet on dévcouvre un splendide panorama sur Paris.
 
Les Tours contiennent les cloches dont le Bourdon rendu célèbre par le roman de Victor Hugo.
 
En descendant, à mi-hauteur, se trouvent la grande Rose surmontée d'une belle série d'arcades: la Grande Galerie (cf photo ci-dessous).
 
Galerie des Rois, Rose et Grande Galerie de la façade de Notre Dame de Paris
Galerie des Rois, Rose et Grande Galerie de la façade
 
La rose de la façade est du début du XIIIème siècle, elle a été restaurée aux XVIème, XVIIIème et XIXème siècles. Au centre la Vierge est entourée par les rois de Juda puis les Vertus et les Vices, les signes du zodiaque et les travaux des mois.

 
Dans la partie basse se situent trois portails: le portail de la Vierge, au centre le portail du Jugement dernier et le portail de Sainte Anne. Ils sont surmontés par la Galerie des Rois.
 


Les Portails de Notre Dame

La réalisation des Portails a été amorcée peu après le début du chantier. Tous ont de belles portes avec des vantaux ornés de sculptures en fer forgé.
 
Portails de la façade
Portails de la façade, au-dessus la Galerie des Rois
 
Portail du Jugement Dernier
 
Portail du Jugement Dernier 1220-1230 (cf photo ci-contre)
Sur le Tympan la scène centrale représente le Christ qui écoute la Vierge et Saint Jean se faire les avocats des hommes, à ses côtés deux anges tiennent les instruments de la Passion.
Le Trumeau porte une statue du Christ qui avait été détruite par Soufflot pour agrandir l'entrée, elle a été rétablie par Viollet le Duc au XIXème siècle.
 
Portail de la Vierge Marie 1210-1220
Le Portail à gauche (Nord) sur la photo au-dessus est consacré à la Vierge Marie et décrit les différents épisodes de sa vie avec en haut la scène de son couronnement. En desous est retracé la scène où le Christ réssucite sa mère, elle est légèrement soulevée par deux anges.
Le Trumeau représente la Vierge avec le Christ dans ses bras.
 
Portail de Sainte Anne
Le Portail à droite (Sud) sur la photo au-dessus est dit de Sainte Anne date des premières années de la construction de la Cathédrale. Sur le Tympan la Vierge Marie est assise sur un trone, elle est entourée de deux anges. Sur la droite se trouve le roi Louis VII, un genou en terre, sur la gauche c'est l'évêque Maurice de Sully.
Le Trumeau du pilier central représente Saint Marcel, évêque de Paris au Vème siècle.
 


La Nef

La nef principale comporte cinq travées doubles, elles sont voûtés d'ogives sexpartites établies selon un plan carré et formées de deux arcs diagonaux avec un doubleau intermédiaire passant par la clef à l'intersection de ces arcs (cf photo ci-dessous à droite).
 
Les trois travées proches du choeur ont été construites entre 1180 et 1200, les deux proches de la façade sont postérieures, après 1200. A l'entrée de la nef, les deux piliers qui supportent les Tours sont impressionnants.
 
Vue de l'élévation intérieure de la nef de Notre Dame de Paris   Vue intérieure de la nef de Notre Dame de Paris
Vue de l'élévation intérieure de la nef                     Notre Dame de Paris                     Vue intérieure de la nef avec les voûtes d'ogives
 
Le mur latéral de la nef (cf photo ci-dessus à gauche) est sur trois niveaux. En bas des arcades brisées retombent sur de puissantes colonnes, pour la plupart avec un fût cylindrique simple.
 
Au-dessus se trouve une grande tribune ouverte sur la nef par une série de grandes baies elles-mêmes subdivisées en trois petites baies en arc légèrement brisé. L'éclairage est assuré par des rosaces implantées dans le mur sur l'extérieur. Encore au-dessus, les fenêtres hautes éclairent directement la nef.
 
Collatéral double de Notre Dame de Paris

 
Le Collatéral double
La nef est flanquée de doubles collatéraux, également voûtés d'ogives, surmontés par des tribunes.
 
Les doubles collatéraux sont voûtés d'ogives.
 
Les piliers sont soit cylindriques, soit formés de colonnettes (cf photo ci-contre).
 
Collatéral double de Notre Dame de Paris
 
Ces collatéraux sont bordés par sept chapelles de chaque côté.

Les collatéraux de la nef rejoignent ensuite le double déambulatoire autour du choeur



 


Le Transept

L'ensemble du transept mesure 48 mètres en longueur, la flèche s'élève au-dessus de la croisée du transept.
 
Les bras du transept comportent chacun une travée double et une travée simple voûtée d'ogives sexpartites (cf photo ci-dessous à gauche).
 
Croisée et bras Sud du transept de Notre Dame de Paris   Vitraux et rose du bras Sud du transept de Notre Dame de Paris
Croisée et bras Sud du transept             Notre Dame de Paris                 Vitraux et rose du bras Sud
 
Les Rosaces (ou Roses)
Les Rosaces Nord et Sud font environ 13 mètres de diamètre. La Rosace Nord est restée en l'état depuis le XIIIème siècle.
 
La Rosace Sud (cf photo ci-dessus à droite) a été réparée au XVIème siècle, puis au XVIIIème pour être complètement refaite par Viollet le Duc au XIXème siècle.
 
Portail du bras Nord du transept de Notre Dame de Paris
 
Les Portails du Transept
Les façades des bras du transept ont été construit par Jean de Chelles autour de 1250,
 
Coté Sud, le portail Saint Etienne était l'entrée réservée à l'évêque de Paris. Ses sculptures sont particulièrement intéressantes. Commencé en 1258, il a été construit par Jean de Chelles et achevé par Pierre de Montreuil. Trumeau du portail du bras Nord du transept de Notre Dame de Paris
 
Portail du bras Nord du transept
 

 
La façade Coté Nord est dédiée à Saint Landry, le portail du desservait le cloître. Chaque élément de ce portail est en soi une oeuvre d'art. Le tympan présente des scènes de l'enfance du Christ et aussi le miracle de Théophile.
Sur le Trumeau, la Vierge à l'Enfant serait à l'image de Marguerite de Provence la femme du roi Saint Louis
 
        Trumeau du portail du bras Nord:
                                    Vierge à l'Enfant

 

Les sculptures des portails des transepts ont été endommagées lors de la Révolution Francaise.
 




La Flèche
La Flèche a été reconstruite au XIXème siècle par l'Architecte Viollet le Duc en 1859 et 1860, elle s'élève à la croisée du transept à 90 mètres au dessus du sol. Elle imite celle qui avait été construite entre 1220 et 1230 et qui avait été démolie à la fin du XVIIIème siècle.
 


Choeur de Notre Dame de Paris

Le Choeur et le déambulatoire

 
Le choeur
Le choeur a été réalisé dans la première phase de la construction.
Il comporte deux travées doubles, la première est un peu plus large, et sept travées en hémicycle flanquées d'un déambulatoire double (cf photo ci-dessous).
 
Les piliers sont de puissantes colonnes circulaires, les chapiteaux sont décorés de sculptures représentant des feuillages. Sauf un, ces piliers sont du XIIème siècle.
 
Les voûtes sont en ogives sexpartites (cf photo ci-contre). Les arcades sont en arc brisé, elle retombent sur les chapiteaux des colonnes.
 
Des tribunes donnent sur le choeur (cf photo ci-contre), elles sont éclairées par les fenêtres hautes.
 
Choeur de Notre Dame de Paris et articulation avec le bras Sud du transept
 
La décoration du choeur a été reprise sous le roi Louis XIV pour respecter un voeu de son père Louis XIII.
 
Une partie des stalles mises en place au début du XVIIIème siècle sont toujours présentes.
 
La clôture du choeur a été commencée par Jean Ravy au début du XIVème siècle et achevée par Jean Le Bouteiller en 1351. Elle comporte de nombreuses scènes du Nouveau Testament, en particulier de la vie de Jésus. Elle faisait jadis le tour complet du choeur, une partie des bas-reliefs ont été détruits à la fin du XVIIème siècle.
 
Scène de la clôture du choeur de Notre Dame de Paris
Scène de la clôture du choeur
 
Le choeur comporte de nombreuses statues et bas reliefs, on y trouve aussi les tombeaux de Mgr Affre (mort en 1848) et de Mgr Darboy (mort en 1871).
 
A la fin du XVIIème siècle le jubé et les stalles ont été détruits.
 
Le déambulatoire
Il est composé de deux bas-côtés séparés par une rangée de colonnes (cf photo ci-dessous), en tout on compte une trentaine de colonnes. Les voûtes sont en ogives.
 
Notre Dame de Paris, vue du double Déambulatoire
                                   Notre Dame de Paris, vue du double Déambulatoire
 
Le déambulatoire dessert neuf chapelles, cinq n'ont qu'une travée, une est à deux travées et les trois chapelles du chevet en ont trois.
 


Le Chevet de Notre-Dame de Paris

Chevet de Notre Dame de Paris   Chevet de Notre Dame de Paris
Chevet de Notre Dame de Paris avec ses arcs-boutants
 
Les arcs-boutants du chevet sont remarquables, leur amplitude dépasse 15 mètres. Ils ont été construits par Jean Ravy au XIVème siècle.
 


Vitraux de Notre Dame de Paris

Les Vitraux

Les seuls vitraux vraiment anciens sont ceux des roses de la façade et des croisillons du transept.
 
Au XVIIIème siècle les chanoines du chapitre font remplacer un certain nombre de vitraux par des verres blancs.
 
Vitraux de Notre Dame de Paris
 
Vitraux de Notre Dame de Paris
Exemples de vitraux de Notre Dame de Paris
 




La Cathédrale Notre-Dame de Paris
(2 octobre 2000) - de Thierry Crepin-Leblond -- Broché -   ISBN : 2858223645

Table des Matières

HISTOIRE
- Les origines
- XIIe siècle - le grand projet de Maurice de Sully
- XIIIe siècle - le gothique rayonnant
- XVIe-XVIIIè siècle - les temps modernes
- XIXe-XX7 siècle - les restaurations

EXTERIEUR
- Nef, Transept, Choeur

INTERIEUR
- Nef, Transept, Choeur, Décor et mobilier, Trésor

ANNEXES
- Glossaire, Chronologie, Bibliographie



 
 
En savoir plus sur:   L'Art Roman en France     Les Cathédrales     Les Abbayes     L'Architecture religieuse Médiévale
 
 
Cathédrale de Chartres       Cathédrale de Paris       Cathédrale d'Amiens       Cathédrale de Reims      
 
Cathédrale d'Orléans       Cathédrale du Mans       Cathédrale d'Angers       Cathédrale de Tours      
 
Cathédrale de Bourges       Cathédrale de Nevers       Cathédrale de Poitiers       Cathédrale d'Angoulême      
 
Cathédrale de Périgueux     Cathédrale du Puy en Velay     Cathédrale d'Albi     Cathédrale de Narbonne     Cathédrale de Bayonne

 
 
Abbaye du Mont St Michel     Abbaye St Germain des Prés à Paris     Abbaye Saint Père à Chartres    
 
Abbaye de Vézelay     Abbaye de Cluny     Abbaye de Paray le Monial     Abbaye de Charlieu    
 
Abbaye St Martin de Tours     Abbaye de Marmoutier     Abbaye St Julien de Tours     Abbaye de Cormery     Collégiale de Candes    
 
Abbaye de Fontevraud     Collégiale de Cunault     Abbaye de Vendôme     Abbaye Notre-Dame de la Couture - Le Mans
 
Eglises Romanes du Poitou     Eglise Notre-Dame la Grande     Abbaye de Saint-Savin    
 
Collégiale de Chauvigny     Abbaye de Saint-Jouin de Marnes     Abbaye Saint Eutrope de Saintes    
 
Abbaye de Solignac             Abbaye Saint Pierre de Beaulieu sur Dordogne      
 
Abbaye Sainte Marie de Souillac       Abbaye Saint Pierre de Moissac       Abbaye de Lérins
 



L'évêque Maurice de Sully

Maurice de Sully est originaire de Sully sur Loire. Il devient évêque de Paris en 1160, c'est un prédicateur et un théologien réputé ainsi qu'un administrateur avisé qui enrichit l'Eveché. C'est ce qui lui permet de financer les travaux de la Cathédrale dont il lance le chantier dès son arrivée sur le siège épiscopal. Il est fortement soutenu par le Roi de France Louis VII puis par son fils Philippe-Auguste, meme si Saint Bernard s'oppose à ce projet grandiose.
A l'époque où Maurice de Sully engage la construction de la Cathédrale Paris est déjà devenu la capitale de l'état Capétien. Il souhaite en profiter pour donner une position plus importante à l'Eveque de Paris (qui dépend de l'Archeveque de Sens à cette époque).
Maurice de Sully est mort en 1196.


Notre Dame de Paris dans l'Histoire de France

Le premier épisode significatif est en 1229, le comte de Toulouse Raymond VII est absous du crime d'hérésie dans la cathédrale Notre-Dame, il avait été condamné par l'Eglise pour avoir prêté main-forte aux Albigeois.
 
En 1302, le roi de France Philippe IV le Bel convoque les Etats Généraux du royaume, ils se réunissent dans Notre-Dame. Et en 1304, après sa victoire sur les Flamands à Mons en Puelle, le même roi entrait à cheval dans la cathédrale pour en remercier Dieu.
 
En 1447, le roi Charles VII fait célébrer un Te Deum pour la reprise de Paris.
 
En 1660, un Te Deum est célébré pour le mariage de Louis XIV, la cérémonie nuptiale s'étant tenu dans l'église Saint Jean-Baptiste de Saint Jean de Luz en juin 1660.
 
Toujours en 1660, le Maréchal de Luxembourg (le tapissier de Notre-Dame) apporte dans la cathédrale les drapeaux pris aux armées des ennemis de la France.
 
Les rois de France de la Dynastie Capétienne étaient sacrés à Reims. Et en fait Notre Dame de Paris n'a été le théatre que de deux sacres.
 
D'abord celui du Plantagenet Henri VI, Roi d'Angleterre et de France, il succèdait à Charles VI. Le fils de ce dernier, le Dauphin Charles (futur Charles VII) n'était alors qu'un prétendant.
 
Le second sacre a été immortalisé par un tableau du Peintre David, c'est celui de l'Empereur Napoléon I le 4 décembre 1804 en présence du Pape Pie VII. Sur le tableau ci-dessous Napoléon pose lui-meme la couronne sur la tete de l'impératrice, Joséphine de Beauharnais (cf photo ci-dessous.
 
David: Le Sacre de Napoléon I
 
Le 26 août 1944 se tient la cérémonie pour la libération de Paris, un un Te Deum de la Victoire est célébré dans la cathédrale en présence du Général de Gaulle.
 



   Réservez votre Hôtel à :   Paris (1)    Paris (2)        Réservez votre Hôtel en Ile de France
Votre Hotel autour de Notre-Dame :   Notre-Dame     Cité     Maubert     Chatelet Les Halles     Hôtel de Ville     Pont Marie     Sully-Morland





Autour de Notre Dame
Jadis, autour de Notre Dame

Autour de Notre Dame

Notre-Dame occupe toute la partie Est de l'île de la Cité.
Pendant très longtemps la Cathédrale est restée enserrée par des maisons particulières. Le tableau ci contre a été réalisé au début du XIXème siècle, il montre la rue Neuve crée pour faciliter l'arrivée des matériaux nécessaires à la construction de la Cathédrale.

Coté sud le long de la Seine se situait jadis l'Hotel Dieu, il a été démoli et sur son emplacement s'élève, depuis 1880, une statue de Charlemagne.

Dans la zone au Nord de l'église se trouvait le Cloitre de Notre-Dame. Celui-ci et le quartier autour (y compris le Marché aux Fleurs) appartenaient au Chapitre de la Cathédrale, c'est là qu'habitaient Chanoines qui constituaient ce chapitre. On retrouve cette présence par le nom des rues: rue Chanoinesse, rue des Chantres, rue du Cloitre Notre-Dame.


Les ponts de Paris étaient ocupés par des maisons. Le tableau ci dessous illustre la démolition des maisons du Pont Notre Dame à la fin du XVIIIème siècle
Pont Notre Dame
Peinture de Hubert Robert  -Musée Carnavalet-



Victor Hugo

Victor Hugo et Notre-Dame de Paris

Le grand écrivain Francais Victor Hugo a consacré un Roman devenu trés célèbre à Notre-Dame de Paris. Cet ouvrage raconte la vie de Quasimodo le Bossu et de la belle Esmeralda dans Notre-Dame et son environnement pendant le Moyen Age. Son succés est tel qu'il a été porté à plusieurs reprises au cinéma. Dans le film le plus connu l'acteur Anthony Quinn est Quasimodo et l'actrice Gina Lollobrigida, Esmeralda.
La société Walt Disney a également réalisé un dessin animé sur le meme sujet intitulé The Hunchback of Notre-Dame.

Achetez le roman de Victor Hugo: Notre-Dame de Paris

Vous pouvez vous procurez ou offrir le film du réalisateur Jean Delannoy inspiré du livre de Victor Hugo :


Notre-Dame de Paris (DVD)


Acteurs principaux : Gina Lollobrigida, Anthony Quinn et Alain Cuny.


Guides et Cartes pour découvrir la France


Cartes Routières     Guides Touristiques     Tous les Guides Bleus     Guides des Randonnées Pédestres

Carte au 1/25000ème :   Cartes Série Bleue de l'IGN       Cartes Série Top 25 l'IGN

Consultez la Librairie de FranceBalade      Accés à la Librairie en ligne


Librairie sur Paris et l'Île de France


Paris - Tous les plus beaux monuments
de Guide Voir -    ISBN : 2012443745

Le guide Voir Paris accompagne votre visite des monuments emblématiques ainsi que des sites plus secrets. Il est indispensable pour les touristes Français et Etrangers, comme aux Parisiens curieux d'en apprendre toujours davantage sur leur ville.
Grâce à de spectaculaires dessins en 3D, découvrez autrement l'architecture du Centre Pompidou ou du Sacré-Cœur.
Grâce à des itinéraires de promenade, laissez-vous guider dans des quartiers pleins de charme : Butte-aux-Cailles, île Saint-Louis, canal Saint-Martin…
Profitez pleinement des attractions de la Ville lumière grâce à nos bonnes adresses : restaurants, boutiques, théâtres…


Guide Voir plus ancien:   Paris (2002)


Guide Michelin 2012 Paris     

Guides Lonely Planet
Paris     Paris Branché     Paris (en Anglais)    

Guides du Routard
Paris     Paris Balades     Week- end à Paris     Restos et bistrots de Paris     Le Routard des amoureux à Paris     Paris la nuit

Guides Gallimard
Paris      Paris secret      Le Louvre      La Seine en Ile de France

Guides Verts (Michelin)
Paris      Île-de-France : Chartres Chantilly Compiègne

Guides Bleus
Paris

D'autres livres sur Paris et l'Ile de France


Autres Guides Touristiques          Librairie de FranceBalade


Plan de Paris
Visite de Paris
Accueil Paris    Plan de Paris: liste des sites à visiter   

Champs Elysées - Concorde    Tour Eiffel et 7° arrondisst    Le Louvre   Ile de la Cité

Notre Dame   St Germain des Prés   Luxembourg   Quartier Latin   Montparnasse

Opéra & Grands Boulevards  Halles, Chatelet, Hotel de Ville    Marais   Bastille & Bercy

Montmartre    Chateau de Versailles   

Histoire de Paris: Paris et les Guerres de religion à la fin du XVIe siècle

Livres et Guides sur Paris et l'Ile de France     Livres sur les Cathédrales de France


Votre Hotel :    Paris (1)       Paris (2)       Aéroport Charles Gaulle     Aéroport d'Orly
Chantilly   Enghien-les-Bains   Neuilly   Nanterre   La Défense   Saint Germain en Laye   Chatou   Le Vésinet   Louveciennes   Versailles   Sèvres   Meudon  Issy les Moulineaux   Montrouge   Sceaux  Massy  Créteil  Vincennes 


     Avec Google


Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne   Andalousie    Pays Basque Espagnol   Saint Sébastien    La Navarre   Pampelune   Estella   Centre-Est Navarre   Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria 
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    


Hôtel en Italie     Hôtel dans les Alpes     Hôtel en France     Hôtel en Europe     Hotel en Espagne    Autres Pays
Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague