Votre Hotel : France   Paris IdF   Provence-Cote d'Azur   Val de Loire Atlantique
Aquitaine   Pyrénées-Languedoc   Bretagne   Normandie   Les Alpes
Europe   Royaume-Uni   Allemagne   Benelux   Italie   Espagne Portugal   Grèce  
 
Tours   Angers   Nantes   La Roche s/Yon   Niort   Parthenay   La Rochelle   Angoulême

Le Château d'Angers

Votre Hôtel :  Maine et Loire    Angers   Saumur   Chinon   Tours   Vienne   Poitiers    Châtellerault   Parthenay  
 
Vous etes ICI : Accueil > France > Anjou > Angers > Château d'Angers 
 
Le site du château d'Angers est occupé par l'homme depuis l'époque Néolithique (environ 4000 ans avant J-C). Des maisons et bâtiments y sont construits à l'époque Gallo-Romaine.
 
Au Haut Moyen-Age une forteresse y est édifiée par les premiers comtes d'Anjou.
 
Le château d'Angers
Le château d'Angers construit au XIIIème siècle
 
Le Château d'Angers actuel a été construit au XIIIème siécle sur l'emplacement de cette ancienne forteresse des comtes d'Anjou. Au premier coup d'oeil on est impressionné par cet ensemble de tours sombres et massives qui forment un pentagone dont le pourtour mesure près d'un kilomètre.
 
Une fois à l'intérieur du château cette impression change, les Jardins, le Chatelet et la chapelle Sainte Geneviève donnent une nouvelle tonalité à l'ensemble. En effet, à partir de la fin du XIVème siècle, les ducs d'Anjou y établissent une cour remarquable par sa culture et son goût des Arts, c'est à ce moment que sont réalisées les Tapisseries de l'Apocalypse.
 
 
Le château des premiers comtes         La Forteresse militaire de Saint Louis
 
Le château d'agrément des ducs d'Anjou         La chapelle Sainte Geneviève
 
Les Tapisseries de l'Apocalypse         Ancien Régime et Temps Modernes
 

 
En savoir plus sur :     Angers         Les comtes d'Anjou         Capétiens: la 1° Maison d'Anjou    
 
Visitez:   L'Anjou     Saumur     Le Saumurois     L'Abbaye de Fontevraud     La Collégiale de Cunault
 
La Loire de Saumur à Angers     La Vallée du Loir     Chinon     Château de Chinon     Le Chinonais
 


     Avec Google



Réservez votre Hotel :   Val de Loire et Cote Atlantique    Tours   Chinon   Saumur   Angers   Nantes   La Baule   Les Sables d'Olonne   Parthenay   Niort   La Rochelle   Ile d'Oléron   Rochefort   Saintes  Royan  Bordeaux   Libourne   Arcachon  



Panorama sur le château et le centre-ville d'Angers
 

Le château des Premiers Comtes

Le promontoire qui domine la Maine est utilisé depuis les temps les plus anciens comme point de défense pour protèger la région plus particulièrement des attaques et invasions venant de l'Ouest.
 
En effet au IXème siècle les Francs doivent se garder contre les incursions des Bretons d'abord puis des Normands ensuite.
 
Panorama sur le château et le centre-ville d'Angers
 
Les premiers comtes d'Anjou étaient installés dans un batiment situé près de l'actuelle Cathédrale Saint Maurice et les évêques à l'emplacement de l'actuel chateau. En juillet 851, les Normands menacent la ville et l'évêque Dudon échange les batiments de son évêché avec ceux du comte.
 
C'est à partir de là que les comtes batissent la première forteresse médiévale en s'appuyant sur les remparts Gallo-Romains sur deux de ses côtés..
 
Le site devient alors le siège du pouvoir des comtes d'Angers. Ils sont d'abord nommés par les rois Carolingiens de la Francie de l'Ouest puis au début du Xème siècle par les Robertiens avant de devenir une dynastie héréditaire dont le fondateur est Ingelger.
 
Avec son fils Foulques I le Roux puis ensuite Foulques II le Bon et enfin Geoffroy I Grisegonelle les comtes d'Anjou sont parmi les grands seigneurs féodaux de cette époque.
 
Mais c'est surtout Foulques III Nerra qui est resté célèbre par les succès remportés à la fois contre les comtes de Rennes et les suzerains de ceux-ci, les comtes de Blois.
 
La citadelle d'Angers se renforce progressivement et devient un des points les plus forts de l'Ouest de la France, mais il ne reste pas de traces de ces divers travaux.
 
En 1131, un incendie détruit en bonne partie le château et celui-ci est reconstruit par le comte Geoffroy Plantagenet.
 
L'apogée des comtes d'Anjou est atteint avec la dynastie des Plantagenets qui font d'Angers une des villes principales de l'Empire Plantagenêt qui s'étend alors de l'Ecosse aux Pyrénées.
 
Lors des luttes entre Capétiens et Plantagenêts au début du XIIIème siècle, le chateau est sérieusement endommagé.
 
En 1204 le roi de France Philippe Auguste s'empare de l'Anjou aux dépens du roi d'Angleterre Jean sans Terre.
 
A la mort du roi de France Louis VIII le Lion, certains féodaux conduits par le duc Pierre de Bretagne profitent de la minorité de Louis IX et se révoltent contre la régente Blanche de Castille. C'est suite à ces évènements qu'est construite l'énorme forteresse dont les tours subsistent encore, elle abrite des troupes royales prêtes à intervenir.
 






La Forteresse Militaire de Saint Louis

Panorama sur le château d'Angers
Panorama sur le château d'Angers au-dessus de la Maine, à gauche la Cathédrale Saint Maurice
 
Quand Saint Louis, en lutte contre Henri III Plantagenet et Pierre duc de Bretagne, vient à Angers en 1230 il fait reconstruire rapidement la Citadelle et les Remparts en allant jusqu'à réquisitionner les matériaux prévus pour les travaux de la Cathédrale. C'est à ce moment que sont élevées les 17 tours de l'enceinte du château, les travaux ont duré de 1230 à 1240.
 
Chateau d'Angers     Chateau d'Angers
 
La superficie occupée par le château est de 2,5 hectares et son pourtour mesure près d'un kilomètre. La couleur sombre des tours provient du schiste ardoisier utilisé pour la construction.
 
C'est un ensemble sobre, dont le caractère militaire et défensif est immédiatement apparent. Le château possèdait deux portes avec pont-levis, herses et assommoirs, l'une donnant sur la ville, l'autre sur la campagne. Les tours font une hauteur de trente mètres, elles sont organisées sur trois niveaux dotés d'archères.
 
Un frère de Saint Louis, Charles I devient comte d'Anjou et crée la première dynastie Capétienne des comtes d'Anjou qui va s'illustrer en Italie du Sud et en Sicile et meme occuper les trones de Hongrie et de Pologne.
 


Le Château d'Agrément des ducs d'Anjou

En 1360, Louis, frère du roi de France Charles V devient duc d'Anjou, c'est la seconde dynastie Capétienne qui donne naissance à une serie de ducs cultivés. Le château bénéficie alors de nombreuses transformations qui le font devenir une résidence d'agrément.
 
C'est à cette période que Louis I d'Anjou fait réaliser la Tapisserie de l'Apocalypse pour décorer les grandes salles du chateau. Au début du XVème siècle Yolande d'Aragon, la femme du duc d'Anjou Louis II, séjourne fréquemment au château et c'est là qu'est né leur fils, le roi René, en 1407.
 
Chateau d'Angers Chatelet du Chateau d'Angers
 
A cette époque le château possède deux cours, une place d'armes face à l'entrée du château et une cour intérieure limitée par la chapelle Sainte Geneviève et les appartements seigneuriaux qui donnaient sur la Maine. On penètre dans cette seconde cour par le Chatelet, celui-ci a été construit à la fin du XVème siècle comme le fait bien apparaitre son allure pré Renaissance (cf photo ci contre).
 
En 1429, en pleine Guerre de Cent Ans, le château est maintenu en état par Yolande d'Aragon qui veut être capable de se défendre contre une attaque Anglaise. En 1443 le duc de Somerset arrive aux abords d'Angers mais n'attaque pas le château.
 
La guerre achevée, le roi René fait réaliser de nombreuses améliorations et embellissements dans le château: jardins, pavillons, galeries. Il fait passer l'ensemble d'une situation de forteresse militaire à celle de résidence d'agrément.
 
Au XVème siècle le roi René fera d'Angers un des centres intellectuel de l'Europe, ceci se poursuivra au XVIème siècle avec le Poète Joachim du Bellay, le Juriste Jean Bodin et bien d'autres encore.

 


La Chapelle Sainte Genevieve

La Chapelle Sainte Genevieve et le Chatelet
La Chapelle Sainte Genevieve et le Chatelet vus de la Cour seigneuriale
 
C'est au IXème siècle qu'est construite la Chapelle Sainte Geneviève pour les occupants du château et à la fin de ce siècle elle recoit les reliques de l'évêque de Rouen, Saint Laud.
Son nom est accolé à celui de Geneviève pour désigner la chapelle. A l'approche de sa mort, vers 1060, le comte Geoffroy Martel dote l'église d'un Chapitre de Chanoines.
 
Détruite par un incendie à la fin du XIème siècle, elle est reconstruie par l'évêque Renaud de Martigné et consacrée le 8 juin 1104. De nouveau brulée lors de l'incendie de 1131 elle est reconstruite par Henri II Plantagenet.
Il ne reste que des éléments de cette chapelle primitive, sous la galerie abritant les Tapisseries de l'Apocalypse.
 
C'est Yolande d'Aragon, duchesse d'Anjou qui a fait construire, vers 1410, l'église que nous voyons maintenant. Elle a été améliorée et achevée par le roi René en 1451.
Le roi René est l'initiateur des jardins décoratifs et d'agrément, lieux de détente et de conversation.
 
Ceux du château d'Angers ne sont réapparus qu'à partir de 1950 en essayant de reconstituer l'esprit et la forme de ceux du XVème siècle.
 


Hotel en Bretagne        Hotel en Normandie        Hotel en Aquitaine       Hotels des autres Pays
 


Les Tapisseries de l'Apocalypse

Tapisserie de l'Apocalypse   Tapisserie de l'Apocalypse
Tapisseries de l'Apocalypse
 
Tapisserie de l'Apocalypse Ces Tapisseries constituent un ensemble exceptionnel.
Elles ont été réalisées à la demande de Louis I d'Anjou par Nicolas Bataille et Robert Poinçon de 1375 à 1382 d'après des dessins de Hennequin de Bruges.
 
Tapisserie de l'Apocalypse
 
Elles illustrent la Bible de Saint Jean écrite à la fin du Ier siècle après JC, mais en meme temps contiennent des informations sur la vie politique et sociale de la fin du XIVème siècle.
 
Ces Tapisseries font plus de 100 mètres de longueur sur 4m50 de haut, c'est un ensemble unique au monde à la fois par la dimension et la qualité du travail réalisé.
 
Elles ont été dispersées lors de la Révolution Francaise et récupérées en partie au milieu du XIXème siècle. Il subsiste 70 tableaux sur les 100 originels.





Tapisserie de l'Apocalypse
Tapisserie de l'Apocalypse
 
La Galerie de l'Apocalypse a été construite en 1952 sur l'emplacement des anciennes cuisines et d'autres batiments disparus de la Cour Seigneuriale, elle a été réaménagée en 1996.
 
La visite se déroule dans un espace faiblement éclairé afin de prolonger la durée de vie de ces chefs d'oeuvre.
 
Galerie de l'Apocalypse
Galerie de l'Apocalypse
 





Les Vicissitudes de l'Ancien Régime et des Temps Modernes

Au début du XVIème siècle le chateau accueille la Cour du roi de France et ses fêtes, il reprend du service militaire pendant les Guerres de Religion. En 1585, un petit groupe de Protestants s'en empare à l'occasion d'un coup de main. Le Gouverneur Donadieu de Puycharic le sauve alors d'une démolition partielle, quelques tours sont décourronnées.
 
Au milieu du XVIIème siècle la forteresse est transformée en prison d'état et accueillit quelque temps le Surintendant Fouquet qui venait d'être arreté sur ordre du roi Louis XIV.
 
Au moment de la Révolution Française, en 1793, le château reprend du service et contribue à empêcher que les Vendéens ne s'emparent de la ville d'Angers.
 
Sous la Terreur il redevient une prison, ce qu'il est resté jusqu'aux années 1850. Ce n'est qu'en 1945, au lendemain de la Deuxième Guerre Mondiale, que le Service des Monuments Historiques a repris en main le château et par couches de travaux successifs en a fait progressivement un monument qui est devenu un des principaux sites à visiter de la région.
 


Vous pouvez aussi faire une visite aux pages suivantes:
 
Les comtes d'Anjou          Les Plantagenets          Capétiens: la 1° Maison d'Anjou      
 
L'Anjou          Saumur          La Loire de Saumur à Angers          L'Abbaye de Fontevraud          La Collégiale de Cunault
 







L'Europe des Anjou
Aventure des Princes Angevins du XIIe au XVe siècle

Du XIIIe au XVe siècle, le destin de l'Europe fut lié à l'expansion des maisons d'Anjou. Au gré de conquêtes et d'alliances matrimoniales, les Anjou s'imposèrent en effet sur un vaste territoire s'étendant de Naples au Danube: Là, le faste des cours angevines favorisa l'émergence de riches foyers artistiques, auxquels sont associés les noms de Tino di Camaino, de Simone Martini, de Paolo Veneziano, de Pacio et Giovanni Bertini...
Témoignages d'un art médiéval européen des plus somptueux, les fresques, peintures, enluminures, statuaires et pièces d'orfèvrerie sont autant d'exemples de la production souvent exceptionnelle commanditée par les souverains et leur entourage. À travers une iconographie abondante - plus de trois. cent cinquante illustrations -, les meilleurs spécialistes mondiaux s'attachent ici à faire découvrir cet épisode parmi les plus brillants de l'histoire de l'art et pourtant méconnu.


Marseille et ses Rois de Naples: La diagonale Angevine, 1265-1382   de I Bonnot

La noblesse et l'Eglise en Provence, fin Xème-début XIVème siècle.
L'exemple des familles d'Agoult-Simiane, de Baux et de Marseille


Le grand livre de la Provence. L'union Provence-Naples,
Le siècle d'or d'Avignon, Les Templiers en Provence


Le Temps des princes : Louis II et Louis III d'Anjou, Provence 1384-1434   de Reynaud

La reine Jeanne Comtesse de Provence   

Quand le bon roi René était en Provence, 1447-1480

La cour d'Anjou-Provence. La vie artistique sous le règne de René

Librairie sur l'Anjou    Librairie sur la Provence    Librairie sur l'Italie





     Avec Google



Découvrir :
La France   L'Art Roman   Les Cathédrales   Les Abbayes   Le Mont Saint Michel   Paris   Le Val de Loire   Les Châteaux de la Loire
 
La Touraine     Le Poitou     Le Poitou Roman     Le Limousin      La Haute-Vienne    La Creuse    La Corrèze    Le Limousin Roman
 
L'Aquitaine    La Gironde    La Dordogne    La Vallée de la Dordogne   
 
Les Pyrénées-Atlantiques    Le Béarn          Le Pays Basque    Bayonne    Biarritz    Saint Jean de Luz
 
Espagne          Andalousie          Tolède          Galice      St Jacques de Compostelle  
 
Pays Basque  Saint Sébastien   La Navarre  Pampelune  Estella  Chemin de St Jacques  Centre-Est  Tudela
 
Castille et Leon    Leon    Burgos    Zamora    Palencia    Valladolid    Salamanque    Avila    Ségovie    Soria        Tolède
 
La Côte d'Azur   Côte d'Azur & Riviera Italienne   Menton  Monaco  Nice  Vence & Cagnes  Antibes-Juan les Pins
 
Grasse   Cannes   La Corniche de l'Estérel    Saint Tropez            La Provence Antique      Vaison la Romaine
 
L'Italie   Les Alpes Italiennes   Venise   Grand Canal de Venise   Rome   Florence   La Toscane  
 
Gènes et la Ligurie     La Riviera du Levant     La Riviera du Ponant     Les Cinque Terre     La Spezia et le Golfe des Poètes
 
Les Alpes     Les Alpes Valaisannes     Zermatt     Chamonix-Mont-Blanc           La Grèce
 
Les Etats-Unis     New-York     La Floride               L'Asie du Sud-Est    






 Votre Hotel en France       Votre Hotel en Italie       Votre Hotel en Espagne     Hotels des autres Pays

Choisissez votre Hôtel dans une des principales villes touristiques d'Italie et d'Europe :
Rome  Gênes   Rapallo   Dolomites   Milan   Venise   Toscane   Florence   Sienne   Bologne   Naples   Sicile
Paris   Nice   Londres   Edimbourg   Barcelone   Madrid   Malaga   Amsterdam   Bruxelles   Berlin   Munich   Prague